Getty Images

Le Stade Toulousain continue son ascension

Le Stade Toulousain continue son ascension

Le 03/03/2018 à 22:28Mis à jour Le 03/03/2018 à 23:16

Le Stade Toulousain enchaîne une quatrième victoire consécutive en s'imposant sur la pelouse du voisin bordelais (19-25). Pourtant réduits à 14 pendant plus de 20 minutes, les joueurs de l'UBB ont fait douté les toulousains jusque dans les derniers instants. Cette victoire permet au Stade de conforter sa troisième place au classement.

Le match aller, en novembre 2017, avait atteint des sommets en matière de jeu et de rebondissements (38-37). Avec, pour clôturer le spectacle, une balle de match manquée par Jalibert pour l’UBB, après la sirène. Les amateurs de rugby champagne repasseront, après ces retrouvailles bien moins enlevées. Vainqueurs à Ernest-Wallon, les hommes d’Ugo Mola remettent quand même le couvert, malgré l’ultra-domination des Girondins jusqu’à l’heure de jeu. Mais dominer n’est pas gagné et l’UBB l’a appris à ses dépens ce soir. Réduit à 14 avant l’heure de jeu, l’équipe de Rory Teague peut se mordre les doigts de quitter le Matmut Atlantique bredouille.

Bordeaux vendange

Comme à son habitude, le derby de la Garonne a accouché d’un score serré, au final. Il aura déjà fallu attendre 25 minutes pour voir les premiers points dans cette partie, avec un essai de pénalité accordé par M.Poite sur un gros effort en mêlée des coéquipiers de Nans Ducuing à 5m de la ligne toulousaine. Mais, avec quasiment 70% de possession en première mi-temps, l’UBB s’en est procuré, des occasions, pour assommer un Stade Toulousain, au contraire, ultra-réaliste.

Le Stade toulousain enchaîne une quatrième victoire de suite

Le Stade toulousain enchaîne une quatrième victoire de suiteGetty Images

Deux opportunités, deux essais. Voilà comment Toulouse a rallié les vestiaires avec l’avantage au score (14-7) à la pause. Maxime Médard, sur une merveille de service au pied de Zack Holmes (29e), et Faasalele, filou après une perte de balle de Jones dans son en-but (38e) ont converti les deux seules cartouches toulousaines du premier acte. Dans le même temps, l’UBB, dominateur en conquête pendant ses 40 premières minutes, a notamment passé la ligne adverse à deux reprises sans pouvoir aplatir. Et même si Lonca, d’un crochet intérieur parfait, a envoyé Frisby à l’essai sur la première possession des Girondins au retour des vestiaires (45e), le manque de réalisme des locaux est reparti de plus bel derrière. Avec, entre autres, cet en-avant de Roumat (62e) à 10m de la ligne après une belle remontée de terrain, ou encore cette pénalité immanquable pourtant laissée en route par Volavola à 25m face aux poteaux 70e).

Toulouse assoit sa place sur le podium du TOP 14

Le sort de l’UBB aurait peut-être été différent si Rory Teague avait lancé Ravai plus tôt. Entré en jeu en première ligne après le carton rouge reçu par Paiva (57e) pour un plaquage cathédrale sur Fritz, le pilier girondin a fait un mal fou à la défense haut-garonnaise. Notamment sur cet exploit personnel (71e) qui a permis aux siens de revenir à 3 points au tableau d’affichage. Mais une dernière pénalité de Ramos (78e) a finalement privé les joueurs bordelais d’un bonus défensif plus que mérité.

Le Stade Toulousain, avec ce quatrième succès de la saison à l’extérieur, poursuit sa marche en avant au classement. En scorant quasiment à chaque incursion dans les derniers mètres adverses, le XV de la ville rose montre, encore une fois en ce moment, une grande maîtrise dans les moments clés. Et conforte sa présence dans le trio de tête du championnat. La double réception du LOU et de Montpellier, lors des deux prochaines journées, est l’occasion rêvée pour les Toulousains de prendre une très sérieuse option sur la qualification en phases finales.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés