Icon Sport

Le Stade français en crise ? Allons bon !

Le Stade français en crise ? Allons bon !

Le 11/03/2018 à 08:52Mis à jour Le 11/03/2018 à 10:32

Après deux défaites contre Agen et Oyonnax, le Stade Français doit impérativement se ressaisir à domicile contre le Castres Olympique. Mais n’allez surtout pas dire que le club parisien est en crise…

Visiblement, il faut plus que cinq défaites consécutives aux Parisiens pour verser dans le catastrophisme. Même les récents revers contre deux candidats directs au maintien, Agen (34-36) puis Oyonnax (33-27), n’alarment pas plus que ça les joueurs de la capitale. « Ce n’est pas la crise », assure le trois-quarts aile Djibril Camara, de retour à la compétition. Voilà pour le discours de façade. Dans les faits, la position du Stade Français est pourtant bien inquiétante. Avec seulement deux points de plus que le CA Brive (13e) et six longueurs d’avance sur Oyonnax (14e), la formation du milliardaire allemand Hans-Peter Wild n’est pas vraiment en mesure de dédramatiser.

Sergio Parisse et Mathieu De Giovanni du Stade Francais

Sergio Parisse et Mathieu De Giovanni du Stade FrancaisIcon Sport

Dimanche, face au Castres Olympique, la victoire du Stade Français est donc impérative pour ne pas compromettre l’avenir du club en TOP 14. "Nous avons de la pression mais ça c’est le rugby professionnel, explique le pilier Ramiro Herrera. Nous avons beaucoup de joueurs qui ont déjà joué des matchs avec beaucoup de pression, des matchs de haut niveau. Dimanche il faut gagner. Pas autre chose". Le CO, aussi, devra gagner pour maintenir sa place dans le Top 6 et éviter de voir La Rochelle et le Lou lui passer devant.

Pour sauver leur peau, les Parisiens devront afficher un état d’esprit irréprochable. Et c’est peut-être là le hic. Dans les coulisses, l’état d’esprit serait loin d’être idyllique et la cohésion quelque peu friable. Mais la solution miracle existe-t-elle pour aborder cette dernière ligne droite ?

" Soyons réalistes, on ne peut pas se mettre dans une pièce et changer l'état d'esprit comme ça. Robert Mohr"

"Soyons réalistes, on ne peut pas se mettre dans une pièce et changer l'état d'esprit comme ça, reconnaît le manager Robert Mohr. On y travaille. On est 12ème, notre sort est entre nos mains et on va se sortir de cette situation ensemble. Ces moments difficiles nous aideront."

" Je suis persuadé qu’on va avoir un déclic. Djibril Camara "

Les coéquipiers de Djibril Camara ont-ils tous la même grinta pour sortir de cette situation inconfortable ? "On ne va pas dire tous les jours aux joueurs qu’on est dos au mur, insiste l’ailier international. La philosophie du Stade Français, c’est la confiance. Je suis persuadé qu’on va avoir un déclic et que les matches à venir vont être différents. On sait qu’on peut faire beaucoup mieux. Il n’y a pas de sauveur. On est une équipe et on va aller à la guerre sur cette fin de saison".

Djibril Camara (Stade Français)

Djibril Camara (Stade Français)Icon Sport

Place aux actes…

Contenus sponsorisés
0
0