Icon Sport

Le Racing stoppe la série castraise

Le Racing stoppe la série castraise

Le 27/01/2018 à 22:24Mis à jour Le 28/01/2018 à 10:16

Ce samedi soir à l'occasion de la 16e journée, le Racing 92 est allé l’emporter à Castres 18-13. La meilleure défense du Top 14 a clairement mis à mal un CO qui n’a marqué qu’un essai par Smith quand Imhoff a réussi un doublé plein d’opportunisme pour les Ciel et Blanc. Les Racingmen mettent fin à une série castraise de 5 victoires à domicile.

Les Tarnais se contentent du bonus défensif quand les Franciliens prennent leur distance au classement avec ce concurrent à la qualification aux phases finales. Durant les cinq dernières minutes de ce match très engagé, les hommes de Christophe Urios ont poussé pour marquer l'essai qui aurait tout changé. Mêlées, pénalités, charges et gagne-terrain se sont succédés pour marquer, en vain, cet essai synonyme de match nul ou de victoire si transformation.

Christophe Urios (Castres Olympique)

Christophe Urios (Castres Olympique)Icon Sport

Mais jamais la meilleure défense du Top 14 n’a craqué, malgré une superbe prestation de Babillot dans le jeu au sol ou le punch de Combezou. Et le CO a ainsi payé son manque d’inspiration offensive et ses maladresses tout au long de ce match qui ne rime qu’avec bonus défensif pour les pensionnaires d’un Pierre-Fabre qui tombe pour la deuxième fois de la saison.

David Smith (Castres Olympique) vs Racing 92 le 27/01/2018

David Smith (Castres Olympique) vs Racing 92 le 27/01/2018Icon Sport

Iribaren inspiré, patron et buteur

Pour les ouailles de Travers et Labit, la performance est aboutie. Alors que Carter a retrouvé le Top 14 et qu’Albacete a disputé son premier match sous ses nouvelles couleurs, les Franciliens ont su faire le dos rond durant les temps forts castrais avant de s’avérer réalistes balles en mains. Derrière un Chouzenoux virevoltant et un Iribaren inspiré, patron et buteur, les Ciel et Blanc ont proposé d’autres atouts maison : puissance et jeu aérien redoutable.

Qualifiés pour les quarts de Champions Cup, les Racingmen mettent les Tarnais à sept points au classement du championnat. Des Racingmen qui n’ont plus connu la défaite en Top 14 depuis début décembre.

Contenus sponsorisés
0
0