Icon Sport

Laurent Baluc-Rittener candidat à Provale

Baluc-Rittener candidat à Provale
Par Midi Olympique

Le 28/08/2018 à 12:58Mis à jour Le 28/08/2018 à 13:42

TOP 14 - Fin septembre, l’AG du syndicat procédera à l’élection de son président. Robins Tchale-Watchou se présentera à sa propre succession mais il ne sera pas seul en lice.

Le 24 septembre prochain aura lieu la Nuit du Rugby à Paris. Comme chaque année, le syndicat des joueurs de rugby, Provale, tiendra pour l’occasion son assemblée générale annuelle. Elle sera élective cette année, puisque le premier mandat de l’actuel président, Robins Tchale-Watchou, prend fin. Élu il y a quatre ans alors qu’il était encore deuxième ligne au MHR, le Camerounais avait été le premier président-joueur élu dans l’histoire du syndicat. Le premier, également, à être rémunéré pour cette fonction. Robins Tchale-Watchou, qui a depuis mis un terme à sa carrière de joueur professionnel, est également devenu vice-président de la FNASS (Fédération Nationale des Associations et des Syndicats de Sportifs) et membre du board de l’IRPA (le syndicat international des joueurs de rugby). Il a aussi pris le poste de directeur général de Vivendi Sports.

Robins Tchale-Watchou, président de Provale

Robins Tchale-Watchou, président de ProvaleRugbyrama

Il se présentera à sa succession. Mais l’ancien joueur d’Aurillac, Gaillac, Auch, Paris, Perpignan et Montpellier ne sera pas seul sur le coup. En effet, un des membres du comité directeur de Provale depuis 4 ans, membre de la Commission d’Aide à la Reconversion sera également candidat. Il s’agit de l’ancien troisième ligne Laurent Baluc-Rittener, dont la candidature a été souhaitée par un certain nombre de « joueurs référents » et qui est porteur de nouveaux projets pour le Syndicat.

Une candidature à valider

L’ancien joueur, passé par Narbonne, Bourgoin-Jallieu, Albi, Colomiers et Castanet a terminé sa carrière professionnelle depuis maintenant 2 ans. Il occupe un rôle de manager dans une société internationale dans les énergies renouvelables. Il doit encore faire valider sa candidature par le comité directeur du syndicat ce mercredi. Il était d’ailleurs présent jeudi soir à Montauban à l’occasion du match contre Biarritz, et samedi à Perpignan pour assister à la rencontre face au Stade français.

Le 24 septembre, ce sont les joueurs représentants de leurs clubs respectifs au sein de Provale qui voteront pour départager les deux hommes.

Par David Bourniquel

Contenus sponsorisés
0
0