Icon Sport

Faumuina : "Le Stade Français n'est pas à sa place au classement"

Faumuina : "Le Stade Français n'est pas à sa place au classement"
Par Rugbyrama

Le 23/03/2018 à 16:16

Le pilier All Blacks arrive au terme de sa première saison du côté de Toulouse, le temps pour lui d’évoquer son adaptation ainsi que la venue de Jerome Kaino.

Rugbyrama : Vous avez renoué avec le succès face au MHR, une victoire importante.

Charlie Faumuina : Oui, c’était important de l’emporter face à Montpellier. On avait déjà perdu la semaine précédente à la maison face à Lyon, il ne fallait pas refaire les mêmes erreurs. On avait pris 3 essais dans les 20 dernières minutes, il me semble. On, c’était bien remis au travail pour se remettre la tête à l’endroit. C’était une victoire importante pour la confiance, mais aussi pour le classement. Maintenant, il nous reste 5 matchs, tous aussi important les uns que les autres.

Ça commence d’ailleurs à Paris samedi, comment appréhendez-vous ce match ?

C.F : Le Stade Français est une belle équipe. Ils ne sont pas à leur place au classement. Ils ont de très bonne individualité, des joueurs capables de casser les lignes, il faudra être très attentif. On s’attend évidemment à un gros match. Il faudra ramener des points de ce déplacement pour espérer rester dans le haut de tableau.

Charlie Faumuina - Toulouse

Charlie Faumuina - ToulouseIcon Sport

Quel est l’objectif d’ici la fin de la saison ?

C.F : On veut se qualifier pour les phases finales. Évidemment, les 8 équipes qui sont en haut du classement veulent jouer ses phases finales. Ça ne va pas être simple, il nous reste 5 gros matchs à jouer. Le classement est tellement serré que tous les points vont compter jusqu'à la fin de la saison. Il faut qu’on continue à travailler, surtout ne pas se relâcher et jouer notre jeu.

C’est votre première année au sein du club, quel bilan tirez-vous ?

C.F : Oui, c’est ma première année hors de l’hémisphère Sud. Elle se passe bien, même si je n’ai pas était épargné par les blessures. Je suis heureux d’avoir signé, je ne regrette pas mon choix. C’est un club et un championnat qui me plaît.

Vous qui êtes pilier, vous trouvez des différences dans les mêlées ?

C.F : Oui, les mêlées sont différentes. Ici, on a plus tendance à laisser le ballon dans la mêlée pour obtenir une pénalité, les gens aiment les pénalités. En Nouvelle-Zélande, on sortait la balle plus vite pour jouer. Ce sont deux façons différentes de fonctionner, après je suis encore en train d’apprendre.

Charlie Faumuina - Toulouse

Charlie Faumuina - ToulouseIcon Sport

Jerome (Kaino) est un ami, vous lui avez parlé avant qu’il signe ici ?

C.F : Oui, Jerome est un bon ami, on a joué ensemble au Blues. Avant de signer ici, il m’a demandé ce que je pensais de la ville, du championnat. Je lui ai dit qu’il n’aurait pas de mal à s’acclimater au championnat. Jerome est un joueur très physique. Je pense que le championnat ici est plus physique qu’en Nouvelle-Zélande. Le jeu lui conviendra très bien.

Au-delà de l’aspect sportif, comment se passe la vie à Toulouse et en France ?

C.F : J’aime beaucoup la vie ici. Toulouse est une belle ville est bien placée. J’ai déjà commencé à visiter les pays voisins et des endroits de la France. Il m’en manque encore beaucoup à visiter, mais je peux dire que je suis heureux ici. Ma femme et mes enfants sont heureux aussi donc tout va bien.

Avez-vous été surpris ou satisfait de quelque chose en particulier ?

C.F : J’aime beaucoup nourriture et le vin ici, sinon la chose à laquelle je ne suis toujours pas habitué, c’est la conduite. (Rires)

Clément Gay

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés