Icon Sport

Dupont-Jelonch, deux amis dans le derby

Dupont-Jelonch, deux amis dans le derby

Le 30/11/2017 à 14:38Mis à jour Le 30/11/2017 à 16:07

TOP 14 - En marge du derby de Midi-Pyrénées opposant le Stade toulousain à Castres, les deux internationaux Antoine Dupont et Anthony Jelonch, amis proches dans la vie, vont s'affronter...

Hier coéquipiers, demain adversaires. Les destinées du demi de mêlée toulousain Antoine Dupont et du troisième ligne castrais Anthony Jelonch sont décidément liés. Et peu importe la valeur temporelle que l'on accorde à cet "hier". Hier, c'était il y a quatre ans, quand ils évoluaient encore ensemble à Auch où ils connurent de très belles années à l'image de cette finale de championnat de France Crabos perdue face au Racing. Jelonch, le Gersois natif de Vic-Fezensac s'était lié d'amitié pour l'intenable demi de mêlée originaire de Castelnau-Magnoac dans les Hautes-Pyrénées. Hier, ce sont aussi ces années passées à Castres, où les deux jeunes joueurs ont révélé l'étendue de leur talent malgré une sérieuse concurrence à leurs postes respectifs. Les deux amis ont "explosé" la saison dernière : Dupont terminant la saison avec 32 apparitions et 6 essais inscrits, Jelonch avec 22 feuilles de matchs de cinq essais inscrits toutes compétitions confondues. Si Dupont vivait là sa troisième année avec les pros, Jelonch n'en était qu'à sa première... Pas mal pour des débuts.

Anthony Jelonch (Castres)

Anthony Jelonch (Castres)Icon Sport

Grands espoirs et futurs adversaires

Si l'on avance encore un peu dans le temps, hier évoque le mois que les deux amis ont passés ensemble à Marcoussis, dans le cadre des tests de novembre de l'équipe de France. Bien que remplaçant sur le dernier test, Antoine Dupont fut l'une des rares satisfactions de cette triste tournée, faisant encore bien des misères aux All Blacks et aux Sud-africains. Titularisé à deux reprises, le néo-Toulousain a totalisé 143 minutes de temps de jeu. Jelonch n'en a pas eu autant : Entré en jeu à deux reprises, il n'a compté que 40 minutes avec le XV de France et a même été libéré par Guy Novès pour les dernier test face au Japon. Probablement frustré, le Gersois a signé la semaine dernière une entrée en jeu fracassante face à Toulon. Dans une fin de match haletante, la puissance de Jelonch a été précieuse aux Castrais qui ont repris l'avantage en insistant dans l'axe : "J'avais des fourmis dans les jambes", reconnaît volontiers le troisième ligne dans une interview exclusive à paraître dans l'édition de vendredi de Midi Olympique.

Antoine Dupont - Toulouse

Antoine Dupont - ToulouseIcon Sport

Samedi, les deux amis seront adversaires. L'enjeu ? Un derby. Mieux, un derby opposant deux candidats déclarés à la qualification, et qui sont tout deux en pleine confiance grâce à leurs succès glânés les semaines passées : contre Toulon pour le CO, à Lyon pour le Stade toulousain. Deux succès de prestige. Un tel contexte ne laisse que peu de place à l'amitié : "Antoine va vouloir nous faire des misères, c'est sûr !" plaisante Jelonch. Une fois le match terminé, les deux compères resteront amis, promis. Mais pendant quatre-vingt minutes, ils ne se feront pas de cadeaux. Rivalité oblige.

Retrouvez dès 19h dans l'édition de Midi Olympique une interview exclusive d'Anthony Jelonch qui évoque sa forme actuelle, l'équipe de France, le derby Toulouse-Castres et son amitié avec Antoine Dupont...

Contenus sponsorisés
0
0