Icon Sport

Doussain : "La défaite fait mal mais il va falloir relever la tête"

Doussain : "La défaite fait mal mais il va falloir relever la tête"

Le 12/03/2018 à 12:30Mis à jour Le 12/03/2018 à 12:33

Frustrés par la défaite à domicile contre Lyon (20-27) ce dimanche qui aurait pu permettre à son équipe de prendre une sérieuse option pour la qualification, le demi de mêlée du Stade toulousain Jean-Marc Doussain appelle ses coéquipiers à la remobilisation immédiate.

Rugbyrama : Comment expliquer ce scénario alors que vous meniez 14-0 à la demi-heure de jeu ?

Jean-Marc Doussain : Un match dure 80 minutes. Je pense que nous avons pas mal subi, même en première mi-temps. Certes, il y a eu deux ballons bien joués de notre part sur lesquels nous avons marqué mais, je le répète, nous avons trop subi pour remporter ce genre de rencontre.

Cela montre-t-il qu'il ne suffit pas de défendre ?

J.-M.D. : La preuve ! Et, encore, nous n'avons pas assez bien défendu visiblement. C'est dommage, on pouvait profiter de notre domination en touche et en mêlée. Sur deux ou trois coups, les Lyonnais nous ont transpercés et nous n'avons pas su les rattraper. Nous avons connu des difficultés tout au long de la partie et nos adversaires n'ont pas volé leur victoire. Il n'y a rien à dire sur la deuxième mi-temps.

Jean Marc Doussain (Toulouse) vs Lyon

Jean Marc Doussain (Toulouse) vs LyonIcon Sport

Est-ce un coup d'arrêt ?

J.-M.D. : Cela en est forcément un mais, sans faire injure à nos précédents adversaires, on a battu des équipes qui évoluent dans le bas du tableau. Nous nous sommes peut-être vus trop beaux. Cela va faire redescendre sur terre les joueurs, le staff et le club dans son ensemble. Si on garde l'ambition que le Stade toulousain doit avoir, ce sera comme ça jusqu'au bout de la phase régulière. Ce revers peut nous permettre de finir la saison en continuant à travailler.

Gardez-vous confiance ?

J.-M.D. : Si on gagnait, on prenait une belle option sur la qualification. La défaite fait mal mais il va falloir relever la tête. Si on bat Montpellier le week-end prochain, l'équipe sera toujours bien partie pour se qualifier. Il faut regarder nos erreurs sur cette rencontre et aller de l'avant. On ne peut pas se chercher d'excuses dans le sens où il faut rester concentré 80 minutes. Il y a beaucoup à apprendre de ce genre de défaite, pour grandir et savoir si on veut décrocher quelque chose cette saison, à commencer par les phases finales.

Contenus sponsorisés
0
0