Icon Sport

Top 14 - Lyon : Derrière Mignoni, qui se cache dans le staff lyonnais ?

Derrière Mignoni, qui se cache dans le staff lyonnais ?

Le 23/05/2018 à 09:13Mis à jour Le 01/06/2018 à 12:10

Pierre Mignoni est la figure de proue du staff lyonnais et celui qui est encore un jeune manager a fait le choix de s’entourer de jeunes techniciens à qui il a offert une première expérience. Un choix assumé par l’ancien demi de mêlée pour qui l’âge n’est pas un frein.

Il y a quelques mois de cela, Pierre Mignoni expliquait que dans la constitution d’un staff, "il n’y a pas de vérité. Des gens disent que tu ne peux pas basculer de joueur à entraineur très vite et être performant mais c’est complètement faux. C’est un équilibre car chaque individu est différent." Un crédo directement traduit par des faits puisqu’il a d’abord fait la paire avec Sébastien Bruno, qui débutait sa carrière d’entraineur des avants, avant de faire équipe avec trois autres novices dans cette fonction au haut-niveau. De jeunes techniciens tous trentenaires et sortant d’une carrière de joueur pour entrainer ceux qui étaient encore des coéquipiers il y a peu, mais des choix qui ont été murement réfléchis. Qui sont-ils ?

Karim Ghezal (37 ans)

Avec le départ de Sébastien Bruno vers le XV de France, Karim Ghezal a repris en charge tout le jeu d’avants. Un vrai signe de confiance pour l’ancien deuxième ligne qui a mis un terme à sa carrière en 2016 et pour qui c’est la première expérience sur un banc. Ce spécialiste de la touche intervient dans toutes les composantes du jeu et la stratégie mise en place. Cette réorganisation survenue en janvier n’a fait qu’élargir ses compétences tandis que Pierre Mignoni n’a eu de cesse de louer son travail, son investissement et son rôle. Si Lyon présente l’un des meilleurs alignements du championnat, c’est le fruit de son travail tandis qu’il conserve des liens forts avec ses ex-partenaires, ce qui aide à passer des messages.

Karim Ghezal - Lyon

Karim Ghezal - LyonIcon Sport

David Attoub (36 ans)

Contraint de raccrocher les crampons en raison d’une blessure, la mort dans l’âme, David Attoub est le dernier arrivé dans le staff avec un rôle d’entraineur de la mêlée. L’ancien pilier s’exerçait déjà à ce rôle avec les équipes de jeunes quand il a été appelé au chevet de l’équipe première au début de l’année 2018, après le départ de Sébastien Bruno vers les Bleus. Lui aussi a nourri cette réflexion d’entraineur tout au long de sa carrière et la transition s’est donc faite logiquement. Sa proximité avec le groupe est d’autant plus forte qu’il a débuté la saison avec un statut de joueur… Et la tenue de la mêlée lyonnaise tout au long de cette saison lui donne déjà une certaine légitimité.

David Attoub coach - Lyon

David Attoub coach - LyonIcon Sport

Kendrick Lynn (35 ans)

Le Néo-Zélandais est peut-être le moins connu des adjoints, l’un des plus discrets, mais n’en reste pas moins un maillon essentiel. En charge des trois-quarts et des skills, cet ancien centre a raccroché en 2016 après une blessure, alors qu’il s’exerçait déjà dans l’ombre d’un certain David Ellis. Le départ de l’Anglais l’a conforté. Celui qui joue un rôle précieux dans l’intégration des anglophones s’est vite adapté à sa nouvelle fonction, à mesure de sa maitrise du Français. On a senti qu’il avait rapidement pris gout au poste et il a son mot à dire dans le choix des stratégies à mettre en place. Toujours bon copain de certains, il a développé des qualités pour manager des éléments d’expérience parfois plus âgés que lui.

Kendrick Lynn - Lyon

Kendrick Lynn - LyonIcon Sport

Mais aussi…

De nombreux anciens joueurs du club sont présents à d’autres rôles dans ce staff. Celui qui fut troisième ligne et capitaine, Gérald Gambetta, en est le Team Manager et assure une mission d’encadrement et de relais avec les bureaux. À croire que ce poste sur le terrain fait des émules puisque c’était aussi celui de Nicolas Portier, en charge de la vidéo, et de Jean-Philippe Hager, médecin du club. L’ex-arrière Romain Loursac a également arrêté sa carrière en 2017 pour occuper un rôle dans le suivi de la performance. Sans oublier les préparateurs physiques Benjamin Del Moral, qui fut demi de mêlée semi-professionnel, Sylvain Vauraz, troisième ligne au niveau Fédéral, Brice Puthod et les kinés Pierre Robert et Tom Mathevet.

Contenus sponsorisés