Icon Sport

Clermont douche Brive

Clermont douche Brive

Le 10/03/2018 à 22:32Mis à jour Le 10/03/2018 à 22:48

Assommé ! Clermont a douché Brive en toute fin de match (11 à 9). Le 99e derby du massif central entre CAB et ASM ne restera sûrement pas dans les annales du rugby. La faute à une pluie diluvienne qui a bridé le jeu de deux équipes qui naviguaient respectivement aux 13e et 10e place du classement avant cette rencontre. En revanche, le résultat est capital pour l’avenir du CAB en Top 14.

Les Brivistes n’ont été menés que deux minutes par les Clermontois mais ce sont celles qui comptent : les dernières. Un essai de Yato (78e) offrait le succès en toute fin de partie à Clermont (9-11). Un sacré coup sur la tête des Coujoux qui voient la lanterne rouge oyonnaxienne revenir à une longueur au classement.

La pluie, homme du match

Un festival d’en-avant sous des trombes d’eau, des mêlées et quelques grands coup de pompe dans le ciel d’Amédée Domenech, le match n’a pas offert de belles envolées samedi soir. En revanche, le suspense a été au rendez-vous. L’engagement aussi ! Il fallait être le plus propre possible dans cette partie pour pouvoir espérer l’emporter. Dans un jeu restrictif et pragmatique, les deux équipes font plutôt jeu égal, se nourrissant tour à tour des fautes de l’adversaire.

L’éclair de Yato

Après une rencontre cadenassée et où tous les buteurs successifs (Laranjeira, Germain pour le CAB, Lavergnhe, Hutteau et Mc Alister pour Clermont) connaissaient au moins un échec face aux perches, Brive pensait tenir un succès capital à quelques minutes de la fin du match (9-6, 72e). Mais au cœur de la pluie, il y eut un éclair dans cette partie. Sur une touche rapidement jouée par Spedding, Mc Alister servait Yato au centre du terrain. Le 3e ligne cassait un double placage pour aller marquer le seul essai du match.

Clermont passait devant au tableau d’affichage (9-11) et confirmait son succès de la semaine passée devant La Rochelle. Manière de se redonner confiance avant de retrouver bientôt ses internationaux et ses blessés et de penser à la Coupe d’Europe. En face, c’est la grosse douche froide. Avec le succès d’Oyonnax à Bordeaux-Bègles, le CAB voit revenir sur ses talons le dernier du championnat. Le point de bonus défensif engrangé est bien maigre au regard des espérances développées pendant toute cette partie. Pour Brive, le ciel s’est un peu obscurci ce samedi soir.

Contenus sponsorisés
0
0