Icon Sport

C'est la lutte finale pour le maintien

C'est la lutte finale pour le maintien
Par Rugbyrama

Le 13/03/2018 à 10:55Mis à jour Le 13/03/2018 à 14:53

Alors que le championnat se rapproche de son dénouement, et qu'il ne reste plus que six journées de phase régulière, la bataille fait plus que jamais rage entre les quatre équipes engagées dans la course au maintien. À l'aube de la 21ème journée, l'indécision demeure et le suspense est à son comble.

Votre journal 100% numérique

Abonnez-vous dès 7.90€/mois

Six points, six petits points. Voilà ce qui sépare la lanterne rouge Oyonnax, quatorzième du Stade Français onzième. Alors qu'ils n'avaient plus gagné depuis le 9 septembre face à Agen (12-10), les joueurs du Haut-Bugey viennent d'enchaîner trois victoires consécutives dont deux succès retentissants sur les pelouses de Clermont (12-18) et celle de l'UBB samedi dernier (20-26). Guidés par le chef d'orchestre, le Néo-zélandais Benjamin Botica, et animés d'un état d'esprit irréprochable, les Oyomen sont bien décidés à ne pas s'avouer vaincu.

Benjamin Botica

Benjamin BoticaIcon Sport

À l'image de leur président Thierry Emin qui déclarait ce lundi dans Midi Olympique : "On ne se projette pas, de même que l'on ne s'interdit rien." En trois matchs, le club de l'Ain a empoché plus de points que durant toute la phase aller. Leurs deux prochains matchs, réception de Toulon, déplacement à Pau ne sont pas des plus aisés mais les Rouge et Noir de l'Ain n'ont plus trop de questions à se poser. Ils iront défier Agen à Armandie le week-end du 7 Avril avant de recevoir Brive une semaine plus tard. Le championnat pourrait se jouer à ce moment-là pour les hommes d'Adrien Buononato.

Thierry Emin (Oyonnax)

Thierry Emin (Oyonnax)Icon Sport

Pour Brive, treizième justement, la situation plutôt favorable début janvier s'est complètement renversée. Depuis le 6 janvier et leur succès arraché en toute fin de match face au RCT (13-12), les Brivistes n'ont plus goûté à la victoire. Les Corréziens ne comptent désormais plus qu'un point d'avance sur Oyonnax et sont à quatre points d'Agen, douzième. Les deux défaites à domicile face à Pau (16-21) et dans le derby face à Clermont (9-11) ont sérieusement diminué la probabilité de se maintenir directement en Top 14 sans passer par la case barragiste. La réception d'Agen dans moins de deux semaines au stade Amédée-Domenech apparaît comme décisive.

Du côté d'Agen, la défaite à Mayol contre Toulon (54-5) ne change pas les plans du SUALG : pour se maintenir, les Lot-et-Garonnais devront au minimum gagner leurs trois derniers matchs à domicile. En recevant l'UBB, Oyonnax et Clermont, c'est un programme copieux qui attend les partenaires d'Enrico Januarie mais Agen peut s'appuyer sur un bilan positif sur ses terres : six victoires pour quatre défaites. Surtout leur succès au Stade français (34-36) risque de peser lourd dans la balance finale.

Enrico Januarie (Su Agen)

Enrico Januarie (Su Agen)Icon Sport

Les Parisiens se sont donnés de l'air ce week-end en mettant fin à une série de cinq matchs sans victoire en disposant de Castres à Jean-Bouin (23-17). Pourtant, un coup d'oeil à leur calendrier n'incite pas vraiment à l'optimisme dans les rangs des Soldats roses : déplacement au Racing, réception de Toulouse, réception de Clermont, déplacement au Lou, réception de Brive et déplacement à La Rochelle. Paris va ne devoir commettre aucun faux-pas à domicile. Seul point positif : les retours de Paul Gabrillagues et de Sergio Parisse , engagés dans le Six nations peuvent lui apporter un supplément d'âme. Suffisant pour tirer d'affaire le champion de France 2015 ?

Paul Gabrillagues - Stade Français

Paul Gabrillagues - Stade FrançaisIcon Sport

Enfin, ils ne sont pour l'heure pas concernés par la question du maintien mais les Bordelo-Bèglais n'apparaissent pas dans une posture des plus favorable. Leur série de cinq défaites consécutives les a fait stagner au classement et l'espoir d'une qualification pour le top 6 s'est définitivement envolée. Obligée de regarder dans le rétro, l'UBB va devoir prendre des points et vite c'est à dire lors de ses deux prochains déplacements si elle ne veut pas vivre une fin de saison incertaine.

Classement Top 14 du 10e au 14e
Contenus sponsorisés
0
0