Icon Sport

Bordeaux relève la tête en s'imposant à Agen

Bordeaux relève la tête en s'imposant à Agen

Le 17/03/2018 à 22:07Mis à jour Le 17/03/2018 à 22:41

En déplacement à Agen, les Bordelais se sont imposés 15-10. Avec cette victoire, ils mettent fin à une série de 5 défaites consécutives. Trop imprécis, les Agenais perdent de précieux points dans la course au maintien.

A l’issue d’un derby d’Aquitaine serré de bout en bout, c’est Bordeaux-Bègles qui s’impose 15-10 ce samedi soir au stade Armandie. Cette rencontre de la 21e journée de Top 14 a vu trois essais inscrits en première main même si le SUA regrettera que sa domination durant le deuxième acte soit entravée par énormément d’en-avants. Ce succès permet aux Girondins de mettre fin à une série de cinq revers de suite. Agen se contente d’un bonus défensif maigre en vue de l’opération maintien.

Trop c’est trop. Avec seize en-avants commis par le SUA lors de ce derby un peu humide, l’option jeu au large n’était clairement pas la bonne. La domination dans la possession de balle des joueurs de Reggiardo a ainsi à peine été compensée par une relative domination en mêlée fermée. Mais comme la charnière JanuarieMcIntyre a moins été inspirée qu’à l’habituée et que Nakosi a moins percé, les Lot-et-Garonnais ont dû se contenter d’un bonus défensif final qui ne sert que peu leur souhait de se maintenir en Top 14.

Mauricio Reggiardo (Su Agen)

Mauricio Reggiardo (Su Agen)Icon Sport

Le drop décisif de Schoeman sous les poteaux

Face à eux, les Unionistes ont accompli le match quasi parfait en déplacement. Réalistes sur leurs deux essais (Connor et Naqalevu), solides en défense avec un Diaby increvable et plutôt dominants dans les airs dans les pas de Roumat, les hommes de Rory Teague se sont aussi appuyés sur la botte de Schoeman. L’ouvreur a occupé plutôt à bon escient, renvoyant sans cesse la pression et marquant aussi un drop décisif sous les poteaux lors de l’un des rares temps fort bordelo-béglais dans le deuxième acte.

En remportant le derby d’Aquitaine en Armandie, les Girondins mettent donc fin à une série de cinq défaites de rang et peuvent respirer en ces temps agités. Surtout, ils laissent à distance cet adversaire en même temps qu’une zone de relégation qui devenait menaçante.

Contenus sponsorisés