Rugbyrama

Agen : Une victoire capitale

Agen : Une victoire capitale

Le 27/11/2017 à 16:08Mis à jour Le 28/11/2017 à 15:03

TOP 14 - En s'imposant face au Stade français (11e) samedi soir, Agen a remporté une victoire déterminante dans la course au maintien (29-13). D'autant que Brive et Oyonnax sont allés chercher des matchs nuls importants à Bordeaux et contre Clermont. Ce succès face à Paris permet au SUALG de rester hors de la zone rouge, en douzième position du classement.

"Durant la semaine, j'avais dit que ce match n'était pas plus important que les autres parce que ça ne servait à rien de se mettre plus de pression sur le moment, mais oui il l'était." Dans un sourire, le pilier Arthur Joly reconnaissait samedi après le match que la victoire face au Stade français était... capitale ! Dans l'acharnée bataille du maintien, les Agenais, qui affrontaient un concurrent direct, savaient qu'ils ne devaient pas perdre le moindre petit bout de terrain à domicile pour continuer à espérer. D'autant qu'ils ont déjà baissé pavillon trois fois à Armandie (contre La Rochelle, Pau et Lyon) et que leurs poursuivants sont allés chercher des matchs nuls qu'on n'attendait pas vraiment (27-27 pour UBB-Brive et 32-32 pour Oyonnax-Clermont) : "C'est leur histoire, pas la nôtre, balayait le joueur. Nous, nous avons gagné et remporté quatre points. Ce n'est pas leur cas." Pour survivre, Agen ne veut s'occuper que de son cas : "Il faut gagner nos matchs et ne rien attendre de personne, confirmait l'entraîneur principal Mauricio Reggiardo. Ce que je sais, c'est que je suis fier de mes joueurs et de leur prestation après ce match. On a mis 21-0 aux Parisiens en deuxième période alors qu'on était menés 13-3. J'ai vu de la joie dans les vestiaires et c'est le plus important. Croyez-moi, ils travaillent dur depuis le 1er juillet."

Agen-Brive le 23 décembre à Armandie

Pierre Fouyssac aussi avait le sourire quand il s'est présenté en zone mixte. Comme le relevait le centre agenais, le groupe a su "réagir et élever les curseurs à la mi-temps" pour revenir dans le match après une entame ratée. Faire preuve de caractère, en somme, pour continuer d'exister. "Ce match contre Paris, c'était notre championnat, celui du bas de tableau, alors cette victoire contre un concurrent direct est importante. Ça fait du bien de voir que le travail paie enfin. On revient à quatre points des Parisiens au classement, c'est encourageant. Ça sera compliqué mais on va peut-être pouvoir aller les chercher."

Pierre Fouyssac

Pierre FouyssacRugbyrama

Pierre Fouyssac est un optimiste. Il avançait même la possibilité de faire quelque chose à Clermont ce week-end. "On ne sait jamais..." Pour le coup, ce ne sera pas vraiment le championnat des Lot-et-Garonnais et ramener un point serait déjà une très belle opération. Car ça continue de pousser derrière : un certain Brive-Oyonnax devrait valoir son pensant de cacahuètes samedi à Amédée-Domenech, alors que la 13e journée, dans trois semaines, verra les Corréziens venir à Armandie à la veille de Noël. Le SUALG, qui avait remporté seulement cinq victoires la saison de sa dernière descente, en 2015-2016, en compte déjà trois. Reste maintenant à ne pas s'arrêter en si bon chemin...

Contenus sponsorisés