Icon Sport

Top 14 - Agen remporte le match de la peur contre Oyonnax

Agen remporte le match de la peur contre Oyonnax

Le 07/04/2018 à 22:38Mis à jour Le 07/04/2018 à 23:11

Dominateurs de bout en bout, les Agennais s'imposent avec le bonus offensif dans un match de mal classés face à Oyonnax (36-21). Les hommes de Mauricio Reggiardo prennent 8 points d'avance sur leurs adversaires du jour et ont leur destin en main. Oyonnax jouera un match décisif lors de la prochaine journée face à Brive.

A trois journées de la fin, la course au maintien n’est pas terminée. Mais au soir de cette 23e journée, ce succès capital et bonifié du SUA contre l’USO fait office de cap. Les Lot-et-Garonnais ont fait un break au classement en remportant le match à ne pas perdre. Et cette rencontre a commencé de la meilleure des manières quand après la réception de De Marco sur le coup d’envoi, les hommes de Reggiardo ont écarté en jouant debout vers Metge qui a marqué le premier essai après 15 secondes. Un record et un symbole.

Vent de face, les Marine et Bleu ont imposé beaucoup de volume dans les pas d’un incroyable Facundo Bosch, talonneur repositionné en troisième-ligne. L’Argentin a combattu, a franchi, a tapé par-dessus et a même marqué le cinquième et dernier essai des hommes du Lot-et-Garonne (64e). La défense, la discipline et la mêlée d’Agen ont aussi pesé de toutes leurs forces même si d’essai de pénalité il n’y aura pas eu en fin de premier acte après une succession interminable d’affrontement des deux huits à cinq mètres de l'en-but.

Inman et Bosch au-dessus

En face, Oyonnax a répondu au mieux avec un Mitch Inman très pénétrant au centre et un Botica très propre (un essai à la 43e) qui a tout de même mis fin à sa série de coups de pied réussis durant plusieurs rencontres à 16 unités. Mais alors que McIntyre a permis par ses échecs au pied d'indirectement maintenir les Haut-Bugistes dans le coup, l’heure de jeu et l’essai de Bosch qui a suivi ont mis fin à leurs ambitions. Même celle, finale, de priver les Agenais du bonus offensif si précieux en vue de la course au maintien. Justement, ce long marathon fera étape à Pau lors de la prochaine journée quand Oyonnax disputera un nouveau "match de la mort" contre Brive, l’autre grand perdant de cette 23e journée.

Contenus sponsorisés
0
0