Icon Sport

Adriaanse : "Ce match va proposer un beau combat d'avants !"

Adriaanse : "Ce match va proposer un beau combat d'avants !"

Le 05/04/2018 à 15:45Mis à jour Le 05/04/2018 à 15:46

Une performance à Bordeaux permettrait à la Section paloise de prendre une sérieuse option dans la course au Top 6. Bien que les Bordelais n'aient rien à espérer en cette fin de championnat, ce match s'annonce très compliqué.

Rugbyrama : Comment abordez-vous cette rencontre à Bordeaux ?

Lourens Adriaanse : Ça va être une belle opposition entre deux équipes qui pratiquent un rugby de qualité. C'est un sacré challenge à relever pour lequel je suis particulièrement motivé. Nous savons pertinemment que nous devons nous méfier d'un tel adversaire.

Que pensez-vous du défi qui vous attend en première ligne face à des internationaux français ?

L.A. : Ce match va effectivement proposer un beau combat d'avants. Pour ma part, je m'y suis préparé toute la semaine. J'aborde donc ce challenge avec une totale confiance et une grosse envie.

Depuis quelques semaines vous semblez avoir franchi un palier. Partagez-vous ce sentiment ?

L.A. : C'est vrai que je me sens de mieux en mieux dans l'équipe. Ici, il existe au sein du club un bon environnement et la relation entre les joueurs est excellente. Au fil des rencontres, j'ai appris à enchaîner les matchs du Top 14. Ceci m'a demandé un temps d'adaptation car le rythme y est intense. C'est une bonne expérience !

Lourens Adriaanse - Pau

Lourens Adriaanse - PauIcon Sport

Comment vivez-vous la concurrence au poste de pilier ?

L.A : Je la vis très bien. Je suis juste très heureux d'être impliqué dans les rotations de l'équipe. Que je démarre un match, ou pas, n'a aucune importance, l'essentiel pour moi est d'être performant lorsque je suis sur le terrain. Constituer un groupe demande des titulaires et des remplaçants et aucune équipe ne peut déroger à cette règle. Peu importe la concurrence, l'essentiel étant d'apporter au mieux sa contribution.

Que pensez-vous des arbitres français ?

L.A. : Je n'ai aucun problème avec les arbitres français. Je les trouve bien dans leur rôle, ils savent communiquer et sont pédagogues. Je n'ai eu aucune surprise depuis mon arrivée à Pau à ce niveau.

Vos coéquipiers piliers Mackintosh et Hamadache ont marqué cette saison. Cela vous incite-t-il à les imiter ?

L.A. : Si l'occasion se présente, bien sûr que je ne vais pas hésiter à les imiter. Toutefois, je ne cherche absolument pas à inscrire un essai parce qu'ils l'ont fait auparavant. Je suis simplement ravi pour Jamie ou Malik qu'ils aient marqué. Plus ils marqueront d'essais, plus je serai content. Ça veut dire que l'équipe va bien, donc moi aussi je vais bien !

Malik Hamadache (Pau), face au MHR - Top 14 (28 octobre 2017)

Malik Hamadache (Pau), face au MHR - Top 14 (28 octobre 2017)Getty Images

Votre adaptation à la mêlée paloise a-t-elle été simple ?

L.A. : Ça a demandé du travail en raison notamment de la différence de taille entre tel ou tel pilier. Ce travail nous l'effectuons chaque semaine en composant avec des combinaisons différentes. Individuellement chacun de nous connaît ses forces et ses faiblesses et sur quoi il doit se focaliser. Pour ma part, je sais ce que je dois cibler par rapport à mon gabarit et à mon physique.

Contenus sponsorisés
0
0