AFP

TOP 14 - Pour Francis Salagoïty (Bayonne), la Fédération serait favorable au Top 16 !

Pour Salagoïty, la Fédération serait favorable au Top 16 !

Le 01/06/2017 à 16:43Mis à jour Le 01/06/2017 à 16:45

TOP 14 - Les présidents de l’Aviron bayonnais Francis Salagoïty et Christian Devèze ont profité de la conférence de presse donnée ce matin au club pour réitérer leur désir de voir le Top 14 évoluer vers un Top 16. Selon eux, plusieurs présidents de clubs professionnels, la FFR, la LNR et le diffuseur Canal + ne serait pas contre un championnat élite à 16 clubs.

"Je me suis battu cette année pour que ce soit un Top 16 dès cette saison", a indiqué Francis Salagoity. "C’est une idée qui n’a pas pu être mise en place parce que ça se construit et les gens de la Ligue doivent l’étudier. Mais c’est quelque chose qui va être remis à l’ordre du jour. Aujourd’hui, un certain nombre de présidents partagent mon analyse sur l’évolution de notre championnat. Certaines personnes qui font partie de l’équipe de diffusion n’étaient pas foncièrement contre. Pour moi, aujourd’hui, le Top 14 est obsolète. Si je suis réélu au comité directeur (de la LNR) à l’intersaison, certains présidents savent que je vais me battre sur ce sujet."

Une idée défendue "en haut lieu"

Les Bayonnais auraient donc souhaité voir un Top 16 mis en place dès cette saison. Ils auraient ainsi sauvé leur place dans l’Élite. Mais pour Christian Devèze, le classement des Bayonnais a été contre productif. "La situation sportive de l’Aviron bayonnais a desservi les desseins de Francis de basculer sur un Top 16. Il était facile à nous opposer à nous, Aviron bayonnais, l’intérêt direct qu’on avait. C’est vrai que modifier une règle du jeu en cours de partie, c’était compliqué. La Fédération française de rugby, son président en particulier et son vice-président, pour citer ceux avec qui on a eu quelques contacts, sont très très favorables à ce Top 16. À terme, on peut penser que l’idée sera reprise et qu’elle sera défendue en haut lieu."

Francis Salagoïty et Christian Deveze

Francis Salagoïty et Christian DevezeIcon Sport

"On avait un comité directeur vendredi à Marseille. Les relations LNR et FFR se normalisent. Le comité directeur s’est passé dans une ambiance sereine et agréable. La discussion est ouverte. C’est positif pour l’évolution du rugby", a ajouté Francis Salagoïty. Ce dernier souhaite ce passage à 16 clubs pour donner aux "petites équipes" le temps de se construire : "Il faut qu’il y ait des équipes qui se battent pour le haut du classement mais aussi des équipes qui se battent pour le bas. L’écart entre la Pro D2 et le Top 14, c’est un fossé qui s’est creusé. Aujourd’hui, le club qui monte doit avoir un peu de temps pour se structurer , se construire. Je ne vois pas comment une équipe comme Agen avec 13 ou 14 millions de budget va pouvoir rivaliser avec les 30 ou 35 millions de Clermont, Toulon et les autres."

" Un budget équilibré, c'est 20 millions d'euros"

Le président de l'Aviron bayonnais a également remis en cause l'équilibre financier du rugby : "Il y a aussi ce rugby français qui doit retrouver un modèle économique adapté à son sport. Aujourd’hui, le modèle économique du rugby n’est pas un modèle équilibré. Il y a des gens qui investissent beaucoup et qui comblent des déficits. Un budget équilibré du type normal en Top 14, c’est 20 millions d’euros. Même à Paris. Le reste ça veut dire que c’est du mécénat."

12 ans après sa disparition, le Top 16 sera-t-il de retour ?

12 ans après sa disparition, le Top 16 sera-t-il de retour ?Icon Sport

Contenus sponsorisés
0
0