Icon Sport

TOP 14 - Nakarawa, Iturria, Taofifenua... Notre Top 5 des meilleurs deuxième ligne de la saison

Nakarawa, Iturria, Taofifenua... Notre Top 5 des meilleurs deuxième ligne de la saison

Le 20/06/2017 à 18:31Mis à jour Le 21/06/2017 à 10:14

TOP 14 - Après les bilans des clubs, place aux joueurs. Et au classement poste par poste. On continue ce mardi avec les deuxième ligne. Notre vainqueur : Leone Nakarawa. Votez également sur notre site pour composer votre équipe-type de l'année. Elle sera à découvrir dimanche.

1. Leone Nakarawa (Racing 92)

  • Son profil : Fidjien, 29 ans, 1,98m pour 109 kg, 41 sélections.
  • Sa saison : 22 matches, 21 titularisations, 1639 minutes disputées, 8 essais inscrits.

Nakarawa est probablement l'un des plus grands technicien du Top 14. Une qualité qui n'est pas forcément primordiale quand il s'agit d'analyser un deuxième ligne. Et pourtant, le Fidjien est le genre de joueur qui peut transformer une équipe à lui seul. C'est bien simple, le champion olympique à 7 sait tout faire : il est bon preneur de balle en touche, sa tenue en mêlée est correcte et ses qualités athlétiques lui permettent d'avoir un rendement supérieur à la moyenne, sans parler de son apport dans le jeu offensif. Quand Nakarawa tient le ballon, le temps s'arrête et ses bras tentaculaires effectuent des passes incroyables. Dans le concert des tambours qui rythment le championnat, le Fidjien se balade avec l'aisance d'un violoniste.

Leone Nakarawa - Racing 92

Leone Nakarawa - Racing 92 Eurosport

2. Arthur Iturria (Clermont)

  • Son profil : Français, 22 ans, 1,98 pour 105 kg, 1 sélection.
  • Sa saison : 17 matches, 11 titularisations, 992 minutes disputées, 3 essais inscrits.

Cette saison a été celle de l'éclosion pour Iturria. Déjà utilisé l'année passée, le jeune deuxième ligne a tout de même pris une autre dimension en 2017. Déjà, il s'est vu honorer d'une première sélection avec le XV de France. Puis son temps de jeu a explosé pour passer de 215 minutes à 992 lors de cet exercice. Il faut dire que malgré son jeune âge, le staff clermontois ne pouvait pas faire autrement que de lui accorder sa confiance. Véritable guerrier, le Basque déménage sur un terrain et ne se cantonne pas exclusivement aux zones de combat. Son talent est tel qu'Iturria est capable de prendre un ballon compliqué en touche et de se retrouver dans la ligne d'attaque quelques secondes plus tard. Il est tout simplement le deuxième ligne du futur.

Arthur Iturria (Clermont) face à Lyon - 19 novembre 2016

Arthur Iturria (Clermont) face à Lyon - 19 novembre 2016Icon Sport

3. Romain Taofifenua (Toulon)

  • Son profil : Français, 26 ans, 2m pour 133 kg, 9 sélections.
  • Sa saison : 24 matches, 19 titularisations, 1241 minutes disputées, 2 essais inscrits.

Plusieurs fois proche d'intégrer notre classement, le colosse varois s'est directement hissé sur le podium cette saison. Il faut dire que le jeu physique prôné par le RCT en fin d'exercice lui allait comme un gant. Rarement sur le reculoir, Taofifenua a cassé plus d'un plaquage et ses charges ont souvent mis les Toulonnais dans le sens de l'avancée. Très impliqué sur les phases de ruck et combatif en défense, l'international a été l'une des pièces maîtresses du pack rouge et noir. D'autant que son apport en conquête fut déterminant. Un secteur où il a franchi un cap cette saison, ses 133 kg se relevant très utiles pour soutenir sa première ligne dans un compartiment aussi crucial qu'est la mêlée dans le Top 14.

Romain Taofifenua (Toulon) face à Castres - 17 mai 2015

Romain Taofifenua (Toulon) face à Castres - 17 mai 2015Icon Sport

4. Paul Gabrillagues (Stade français)

  • Son profil : Français, 24 ans, 1,97m pour 110 kg.
  • Sa saison : 24 matches, 22 titularisations, 1727 minutes disputées.

Son temps de jeu est tout simplement hallucinant. À croire que lorsque Gonzalo Quesada faisait son XV de départ, le nom du jeune deuxième ligne parisien était le premier couché sur la feuille de match. Et c'est logique, il y a peu de choses que Gabrillagues ne sait pas faire sur un terrain. Il est d'ailleurs étonnant de ne pas l'avoir encore vu en Bleu. Et cette saison, il a confirmé toutes les attentes placées en lui faisant presque oublier Alexandre Flanquart (27 ans, 22 sélections) et éclipsant même l'Australien Hugh Pyle. Une chose est sûre, le Stade français tient ici une pépite. Un joueur au potentiel incroyable et sur lequel le nouveau propriétaire, Hans Peter-Wild, et le futur staff devraient miser sans hésitation.

L'explosion de joie de Paul Gabrillagues (Stade français)

L'explosion de joie de Paul Gabrillagues (Stade français)Icon Sport

5. Paul Willemse (Montpellier)

  • Son profil : Sud-Africain, 23 ans, 1,99m pour 133 kg.
  • Sa saison : 15 matches, 13 titularisations, 1062 minutes disputées, 4 essais inscrits.

Cette saison, le puissant montpelliérain a probablement un peu payé les conséquences de son temps de jeu astronomique en 2016 (1748 minutes jouées). Si l'an dernier Willemse avait survolé notre classement, ce coup-ci il a chuté de 4 places. La faute à de petits pépins physiques et un corps qui avait aussi besoin de se reposer. Mais attention, le Sud-Africain a peut-être moins joué mais cela n'a rien enlevé à la qualité de ses performances. Toujours aussi gaillard, Willemse a largement tenu son rang dans l'escadron de tanks qui composent le pack du MHR. Ses charges ont été dévastatrices et sa carrure a encore une fois lourdement pesé dans les regroupements et mêlée. Bref, Willemse a été plus discret mais non moins efficace.

Paul Willemse (Montpellier)

Paul Willemse (Montpellier)Icon Sport

Également cités : Rodrigo Capo Ortega (Castres), Jone Qovu (La Rochelle), Jason Eaton (La Rochelle).

Quel a été le meilleur deuxième ligne de la saison de Top 14 ?

Sondage
7701 vote(s)
Paul Gabrillagues (Stade français)
Rodrigo Capo Ortega (Castres)
Leone Nakarawa (Racing 92)
Romain Taofifenua (Toulon)
Paul Willemse (Montpellier)
Jone Qovu (la Rochelle)
Arthur Iturria (Clermont)
Jason Eaton (La Rochelle)
Contenus sponsorisés
0
0