Rugbyrama

TOP 14 - Lopez, Urdapilleta, James... Notre Top 5 des meilleurs ouvreurs de la saison

Lopez, Urdapilleta, James... Notre Top 5 des meilleurs ouvreurs de la saison
Par Rugbyrama

Le 22/06/2017 à 17:23

TOP 14 - Après les bilans des clubs, place aux joueurs. Et au classement poste par poste. On continue ce jeudi avec les demis d'ouverture. Notre vainqueur : Camille Lopez. Votez également sur notre site pour composer votre équipe-type de l'année. Elle sera à découvrir dimanche.

1. Camille Lopez (Clermont)

  • Son profil : Français, 28 ans, 1,76m pour 88 kg, 16 sélections.
  • Sa saison : 16 matches, 11 titularisations, 966 minutes disputées, 4 essais marqués, 76 points inscrits.

La consécration pour Lopez, dauphin de Jonny Wilkinson dans notre classement de 2013 à l'époque où il évoluait à l'UBB mais aussi 4e l'an dernier et 5e en 2015. Surtout, c'est la première fois qu'un Français domine notre Top 5 des ouvreurs du championnat. Et c'est clairement mérité. L'ancien Girondin est le demi d'ouverture des champions de France. Et si l'ASM a atteint la finale, c'est notamment grâce au numéro 10 du XV de France, énorme cette saison, à l'image de son doublé en demi-finale contre le Racing. Une juste récompense pour ce joueur qui ne lâche jamais rien et dont le style de jeu offensif convient parfaitement au dispositif clermontois.

Camille Lopez - Clermont

Camille Lopez - ClermontAFP

2. Benjamin Urdapilleta (Castres)

  • Son profil : Argentin, 31 ans, 1,76m pour 76 kg, 10 sélections.
  • Sa saison : 24 matches, 19 titularisations, 1551 minutes diputées, 3 essais marqués, 253 points inscrits.

Vainqueur de notre classement en 2015 et 3e en 2014, sous les couleurs d'Oyonnax, l'Argentin est l'une des valeurs sûres de notre championnat. Buteur fiable et fin stratège, Urdapilleta est devenu tout aussi indispensable au CO qu'il ne l'était avec "Oyo". Bon défenseur et élégant leader d'attaque, le Puma a fait danser le tango à plus d'une défense du Top 14. Et s'il lui a fallu une saison d'adaptation pour prendre ses marques dans le Tarn, "Urda" est maintenant lancé. Et sa constance comme sa capacité à répondre présent lors des matches importants sont des atouts qui pourraient emmener les Castrais très loin dans l'avenir.

Benjamin Urdapilleta - Castres

Benjamin Urdapilleta - CastresAFP

3. Brock James (La Rochelle)

  • Son profil : Australien, 35 ans, 1,79m pour 82 kg.
  • Sa saison : 22 matches, 19 titularisations, 1485 minutes disputées, 1 essai marqué, 214 points inscrits.

Après avoir passé dix saisons au plus haut niveau européen à Clermont, James a énormément apporté au Stade rochelais pour sa première saison avec les Maritimes. Il a notamment régalé La Rochelle grâce à un jeu au pied d'occupation toujours aussi incroyable. 5e de notre classement en 2013, l'Australien répond toujours présent, malgré ses 35 printemps. Et son exercice 2016/2017 prouve que le club de Vincent Merling a bien fait de miser sur lui. Parfois, l'expérience n'a pas de prix. Surtout à ce poste-là.

Brock James (La Rochelle) - avril 2017

Brock James (La Rochelle) - avril 2017AFP

4. Jonathan Wisniewski (Grenoble)

  • Son profil : Français, 31 ans, 1,80 m pour 78 kg.
  • Sa saison : 19 matches, 15 titularisations, 1187 minutes disputées, 220 points inscrits.

Dans une saison aussi compliquée que celle traversée par Grenoble, Wisniewski (2e de notre classement en 2015) a tout de même réussi à s'illustrer. Un exercice périlleux pour l’expérimenté demi d’ouverture, qui s'en est sorti brillamment en parvenant à accrocher la quatrième place du classement des meilleurs réalisateurs alors que son équipe était à la peine. Si le FCG est descendu, ce n'est certainement pas la faute de son ouvreur et capitaine, qui a lui été irréprochable. Tant sur le plan des performances que de l'attitude. C'est une page de la carrière de Wisniewski qui se tourne car l'an prochain, le natif d'Albi gagnera Toulon après trois ans dans l'Isère. Un nouveau chapitre qu'il va pouvoir commencer la tête haute.

Jonathan Wisniewski (Grenoble)

Jonathan Wisniewski (Grenoble)AFP

5. Colin Slade (Pau)

  • Son profil : Néo-Zélandais, 30 ans, 1,80m pour 83 kg, 21 sélections.
  • Sa saison : 17 matches, 16 titularisations, 1133 minutes disputées, 1 essai marqué, 86 points inscrits.

Victime d'un trop grand nombre de commotions, Slade a dû quitter ses coéquipiers à sept journées de la fin du championnat. D'ailleurs, son absence s'est faite sentir puisque Pau n'a gagné que deux matches sur sept après son entrée à l'infirmerie. Premier du classement l'an passé, le Kiwi a chuté de quatre places dans notre classement 2017... Sans pour autant perdre notre estime. En effet, dès qu'il est sur le terrain, et notamment en compagnie Conrad Smith, la Section paloise est alors une toute autre équipe, capable d’enchaîner six victoires de rang, comme lors de cette saison. Il faut dire qu'avec un joueur de son calibre à la baguette tout devient plus facile, car en bon All Black qui se respecte, Slade voit tout et avant tout le monde.

Colin Slade - Pau

Colin Slade - PauAFP

Également cité : Dan Carter (Racing 92).

Quel a été le meilleur ouvreur de la saison ?

Sondage
6571 vote(s)
Dan Carter
Jonathan Wisniewski
Colin Slade
Camille Lopez
Brock James
Benjamin Urdapilleta

Ivan Petros avec Maxime Brossard

Contenus sponsorisés
0
0