AFP

TOP 14 - Clermont - Lyon (16-13) : Morgan Parra sauve l'ASM après la sirène

Parra sauve Clermont après la sirène

Le 19/11/2016 à 18:50Mis à jour Le 19/11/2016 à 19:25

TOP 14 - En souffrance face à un Lou qui s'est même vu refusé deux essais, l'ASM l'a emporté sur le fil grâce à un drop de Morgan Parra.

Clermont s’en sort bien pour cette 12e journée (16-13), notamment grâce au pied de Parra. Lyon a malgré tout confirmé sa bonne forme depuis le début du mois car elle a largement fait douter le leader de ce Top 14. Problème : ses maladresses et son manque de réalisme. De petites scories qui pourraient lui faire regretter son seul point de bonus défensif au Michelin.

C’était la première fois que Morgan Parra débutait à l’ouverture depuis le 23 octobre 2011, depuis la finale perdue de la Coupe du monde en Nouvelle-Zélande. Jamais il n’avait commencé à ce poste avec Clermont. Ça a plutôt réussi à l’ASM cet après-midi. Il était auteur d’un 100%, et surtout il offrait le drop de la victoire à un Michelin tendu et un peu en-dedans ce samedi.

Arthur Iturria (ASM Clermont) - 19 novembre 2016

Arthur Iturria (ASM Clermont) - 19 novembre 2016AFP

C’était aussi grâce à son pied que les Jaunards menaient à la pause, contre le cours du jeu. Grâce à son 2 sur 2. A moins que ce ne soit les deux pénalités manquées de Potgieter durant les 40 premières minutes qui ne permettaient pas à Lyon de mener, alors que les Rhodaniens avaient la possession et occupaient le camp adverse.

Si près de l’exploit

Car les Lyonnais faisaient peur au leader clermontois. Comme Grenoble leur avait fait peur. Comme les joueurs de Mignoni avaient déjà fait peur à Montpellier. Les deux équipes étaient dans des dynamiques quasiment inverses en début de match. Mais, l’ASM restait déconcertante de réalisme, à l’image de ce drop (80+2e). Et ses adversaires se révélaient trop brouillons pour le haut-niveau. Ils ne profitaient qu’une fois du manque de soutien défensif auvergnat, avec l’essai de Couilloud (65e).

Baptiste Couilloud (Lyon) - 19 novembre 2016

Baptiste Couilloud (Lyon) - 19 novembre 2016Icon Sport

Par deux fois, en première puis en seconde, Monsieur Descottes leur refusait un essai pour des en-avant. Des maladresses qui leur coûtaient la victoire et laissaient évidemment Clermont dans le match. Les Rhodaniens repartaient du Michelin avec un point de bonus défensif, déjà un exploit en soi. Pourtant, ils pouvaient être déçus, frustrés par ce résultat. Car ce samedi, ils pouvaient faire mieux et gagner pour la première fois de leur histoire professionnelle à Clermont, pour la première fois depuis 1933.

Contenus sponsorisés
0
0