Icon Sport

TOP 14 - 18e journée : Grâce au bonus offensif, Clermont est le nouveau leader (46-27)

Grâce au bonus, Clermont est le nouveau leader

Le 18/02/2017 à 20:24Mis à jour Le 18/02/2017 à 21:57

TOP 14 - Face à des Bayonnais accrocheurs, les Clermontois ont finalmement réussi à décrocher le point de bonus offensif sur la sirène (46-27). L'ASM s'empare de la 1re place du classement.

Clermont a souffert pour s'imposer face à la lanterne rouge bayonnaise (46-27). Avec six essais à trois, ils empochent finalement un bonus offensif après la sirène et récupèrent le fauteuil de leader.

Quand un entraineur de la trempe de Franck Azema prolonge, ça mérite bien une petite fête. Absents depuis un mois de leurs terres, les Clermontois avaient à cœur de bien faire. Ajoutez à cela un nouveau buteur à la recherche de confiance et de jeunes joueurs plein d'envie, vous obtiendrez la lourde addition de quatre essais à zéro... à la pause ! Sans forcer, les Auvergnats ont récité leurs gammes. Passes après contact, alternance parfaite de jeu au pied et jeu à la main : Clermont a longtemps cru pouvoir écraser l'Aviron bayonnais.

Raphael Lagarde (Bayonne) face à Clermont - 18 février 2017

Raphael Lagarde (Bayonne) face à Clermont - 18 février 2017AFP

Bayonne a su faire preuve de caractère

Plaquages manqués, touches perdues, manque de rythme : les Basques ont longtemps été malmenés. Mais au retour des vestiaires, les costumes s'étaient inversés et c'est un nouveau match qui commençait pour les Bayonnais. Manque de rythme, touches perdues et plaquages manqués, le constat pouvait à présent être fait pour les -désormais fébriles- Clermontois qui encaissaient un 20-0 en moins de vingt minutes de jeu. Et l'ASM qui court après le bonus offensif pendant toute la rencontre, ça n'arrive pas tous les week-ends, alors n'enterrez pas déjà les valeureux Bayonnais qui se sont sublimés en deuxième période.

Tournoi des 6 Nations oblige, les cadors du Top 14 sont privés de leurs cadres. Vahaamahina, Jedrasiak, Chouly, Lopez, Lamerat, Nakaitaci et Spedding, ils sont sept à préparer le déplacement en Irlande avec le groupe France. Alors Franck Azema avait misé sur la jeunesse. Pari réussi ! Arthur Iturria, Charlie Cassang (16e, 27e) ou encore Damian Penaud (38e), ils ont tous été indispensables, à l'origine ou à la finition des quatre premiers essais clermontois.

Contenus sponsorisés