AFP

Joueurs, stade, nom, Top 14... Toutes les questions autour de la fusion Racing 92 - Stade français

Joueurs, stade, nom, Top 14... Toutes les questions autour de la fusion Racing 92 - Stade français

Le 13/03/2017 à 12:56Mis à jour Le 13/03/2017 à 16:51

TOP 14 - La fusion entre le Racing 92 et le Stade français dès la saison prochaine a l'effet d'une véritable bombe. Mais au-delà de cette déflagration, de nombreuses questions se posent. Quel stade ? Avec quels joueurs ? Quel staff ? Quel nom ? On va essayer d'y voir plus clair...

Quel nom ?

Ne le cachons pas : personne n'avait vu venir cette fusion entre le Stade français et le Racing 92. Aucun signe, rien. Surtout qu'on parle d'une fusion entre les deux derniers champions de France. Vous imaginez l'impact de la déflagration ? Les deux clubs ont annoncé qu'ils ne feront plus qu'un lors de la saison prochaine. Mais surtout, comment va s'appeler cette nouvelle identité ? Pour l'instant, rien n'a filtré et probablement qu'un nom va être avancé lors que la conférence de presse organisée ce lundi (16h). En parallèle, le passé du Racing 92 et du Stade français va-t-il disparaître ? On parle de deux clubs mythiques, vainqueurs des deux premiers titres de champion de l’histoire du rugby français en 1892 et 1893. Et d'un total de 20 Brennus...

Le Racing 92 est champion de France 2016. Les joueurs avec le Bouclier de Brennus

Le Racing 92 est champion de France 2016. Les joueurs avec le Bouclier de BrennusAFP

Quel stade ?

Là aussi, c'est une question majuscule : où va jouer cette nouvelle entité ? Part-on sur une alternance ? L'écrin de Jean-Bouin, où joue le Stade français, est tout récent alors que le Racing 92 va voir son Arena 92 être livrée avant fin 2017. La construction de Jean-Bouin avait engendré de vives réactions, nombreux étant les opposant à ce projet. Sur le plan des structures, il n'est pas impossible que des politiques réagissent avec l'annonce de cette fusion. Un bien gros chantier en perspective...

Stade Jean-Bouin

Stade Jean-BouinAFP

Quels joueurs ?

Chez les joueurs, l'incompréhension doit-être la plus totale ce lundi. Car leur avenir en dépend. Qui va être conservé ? Qui va être prié de partir ? Les contrats peuvent-ils être dénoncés ? Midi Olympique rapporte que le président Thomas Savare a convoqué ses troupes ce lundi matin. Et cela a été houleux. "Les départs volontaires sont les bienvenus", aurait déclaré Savare. "Concernant les joueurs, il faudra que les deux Laurent fassent des choix. Le mérite sera le critère, probablement la jeunesse et le fait d’être sélectionnable aussi si nous voulons être fidèle à notre projet mais quelle perspective enthousiasmante que d’avoir à choisir dans un vivier d’une telle qualité", a écrit Lorenzetti dans sa lettre aux supporters du Racing 92. Plusieurs joueurs se seraient levés et auraient quitté la réunion à Paris, Pascal Papé était notamment remonté. Surtout après l'annonce d'autres évolutions...

Jules Plisson (Stade français) - décembre 2016

Jules Plisson (Stade français) - décembre 2016AFP

Quel staff et quel président ?

Sur ce point, cela aurait été tranché. Le nouveau club sera dirigé par le tandem Laurent Labit-Laurent Travers qui avait prolongé jusqu'en 2021 avec le Racing 92. Se pose alors la question de l'avenir de Greg Cooper qui devait prendre la succession de Gonzalo Quesada et qui s'était engagé jusqu'en 2019. "Pour chaque membre du staff, il y aura une discussion, certains pouvant s'inscrire parfaitement dans le projet", aurait précisé Savare. Par ailleurs, c'est bien Jacky Lorenzetti qui sera aux manettes, ce dernier ayant rajouté qu'il dirigerait "le nouvel ensemble en présidant son directoire en alternance avec Thomas Savare".

Laurent Travers et Laurent Labit (Racing 92)

Laurent Travers et Laurent Labit (Racing 92)AFP

Quel avenir pour le Top 14 ?

Tout d'abord, à court terme, comment va se terminer le Top 14 ? Il ne serait pas improbable que le Stade français termine en roue libre, bon nombre de joueurs n'ayant plus forcément l'envie de se défoncer, surtout après la réaction de certains au moment de l'annonce du président Savare. Le championnat ne sera-il pas faussé ? Il reste un Stade français - Racing 92 (25e journée) et le Racing 92 est en difficulté dans la course aux phases finales (7e à 6 journées de la fin). Le Stade français pourrait bien laisser filer le match et offrir 5 points sur un plateau au club francilien.

Et sinon, l'an prochain, avec quels clubs se présentera le Top 14 ? On maintient le 13e du championnat de la saison précédente (actuellement Grenoble) ? On fait monter trois clubs de Pro D2 ? Et cette fusion ne pourrait-elle pas donner des idées du côté du Pays basque ? Bref, nous n'en sommes qu'au début et d'autres questions vont surgir dans les heures voire les jours à venir. Midi Olympique annonce que des joueurs parisiens auraient décidé de se réunir au plus vite pour se battre et faire "capoter le projet" de cette fusion.

Êtes-vous favorable à la fusion du Stade français et du Racing 92 ?

Sondage
21669 vote(s)
Oui
Non
Contenus sponsorisés
0
0