AFP

25e journée Top 14 - Pau s'impose contre Brive (32-27)

La bonne opération, elle est pour Pau

Le 29/04/2017 à 20:24Mis à jour Le 29/04/2017 à 21:37

TOP 14 - Face à une solide équipe de Brive, les Palois ont tremblé un temps avant de finalement s'imposer 32-27. Une victoire acquise grâce à un doublé de Votu, une réalisation de Lespiaucq et un essai de pénalité en fin de rencontre. Brive repart toutefois avec le bonus défensif mais les espoirs de qualification du CAB sont compromis.

Dans un choc pour la qualification entre deux formations à égalité de points et à la poursuite du même objectif, Palois et Brivistes ont livré une rencontre complètement folle (32-27). C'est finalement les hommes de Simon Mannix qui empochent les quatre points tant convoités dans la course aux phases finales.

Pau n'avait plus battu le CAB depuis quatre rencontres. C'est désormais chose faite. Mieux, les Béarnais terminent la dernière rencontre de la saison devant leur public par une précieuse victoire. Patients et appliqués, les Palois ont réussi à faire déjouer les Corréziens. Et si un homme a été décisif, c'est bien Simon Mannix. Le coach palois a été bien inspiré par son coaching rapide : les mêlées ont été gagnées après l'entrée de Malik Hamadache. Et surtout, c'est Thibault Daubagna (entré dès la 36e) qui a brillé par son alternance dans le jeu. Avec quatre essais marqués (W. Votu, Q. Lespiaucq, de pénalité) et cette précieuse victoire en poche, les Palois sont plus que jamais en course pour les phases finales, avant leur déplacement périlleux à Toulon, la semaine prochaine.

Brandon Fajardo - Pau

Brandon Fajardo - PauAFP

Germain passe la barre des 300 points

Souvent désigné comme le joueur décisif de cette équipe briviste, Gaëtan Germain n'a pas réussi à l'être lors de cette rencontre pourtant capitale. Alors qu'un choc entre deux des meilleurs buteurs du championnat était attendu, les deux arrières ont chacun manqué un tir au but (Germain, 31e, Taylor, 59e). Malgré cet échec, l'arrière du CAB a franchi la barre des 300 points inscrits et il est toujours le meilleur marqueur du championnat, pour la deuxième année consécutive.

Plus rapide, maîtrisant mieux le jeu et surtout plus réaliste, c'est bien Brive qui partait avec les meilleures intentions. Malgré les coups durs (blessures de F. Sanconnie et B. Petre), les Brivistes avaient tous les ingrédients pour remporter cette rencontre et ils marquaient même en infériorité numérique (T. Laranjeira, 25e). Jusqu'à ce que Teddy Iribaren n'écope d'un carton jaune (67e). Décisif, il réalisait pourtant le match parfait avant d'annihiler une action de Ramsey. La sanction était le tournant de cette rencontre : les Palois creusaient l'écart que le CAB ne rattrapait pas. Grâce à une pénalité en fin de rencontre, les hommes de Nicolas Godignon repartent malgré tout du Béarn avec un point de bonus défensif. Pas sûr que cela suffise pour espérer se qualifier.

Contenus sponsorisés