Icon Sport

1re journée Top 14 : Un retour mitigé en Top 14 pour Lyon

Un retour mitigé en Top 14 pour Lyon

Le 20/08/2016 à 22:58Mis à jour Le 20/08/2016 à 23:39

TOP 14 - Pour son grand retour en Top 14, le Lou a concédé un match nul face aux Brivistes (15-15) à l'issue d'un duel de buteurs qui a opposé Michalak à Germain. En réussite face aux perches, l'arrière briviste a rendu la pareille au nouvel ouvreur lyonnais avec 5 pénalités réussies de chaque côté.

Retrouvailles difficiles entre le Lou et le Top 14. Grâce au jeu au pied millimétré de son ouvreur Frédéric Michalak, auteur des 15 points de son équipe, les Lyonnais ont tenu tête au CAB. Des Brivistes sanctionnés à deux reprises pour leur indiscipline et qui se sont, comme souvent, appuyés sur leur maître à jouer, Gaëtan Germain pour décrocher un premier match nul cette saison.

Il aura fallu presque une mi-temps pour que Lyon prenne le rythme. Vainqueurs facile du dernier exercice de Pro D2, les hommes de Pierre Mignoni ont pris leur temps pour trouver leurs marques dans ce nouveau championnat. C'est Brive qui a ouvert le score. Sans trembler, le meilleur buteur du Top 14 la saison passée, Gaetan Germain, a rapidement permis aux siens de mener 9-0 (5ème, 11ème, 14ème). Après 23 minutes de jeu, Frédéric Michalak sonnait la révolte en montrant le chemin au Lou. Le début d'un chassé-croisé qui ne cessera pas.

Carl Fearns pris dans l'étau briviste

Carl Fearns pris dans l'étau brivisteIcon Sport

Un duel de buteurs

Des deux côtés, la solidité et la fiabilité des buteurs a été primordiale. Comme souvent quand les Brivistes jouent, ils s'appuient sur leur métronome Gaëtan Germain. Le buteur aux 80% de réussite la saison passée a presque été décevant avec deux échecs. Frédéric Michalak de son côté, faisait "presque" son retour sur les pelouses du Top 14, lui qui n'a été titulaire qu'une seule fois la saison passée à Toulon. Dans ce choc des buteurs, aucun n'a finalement pris l'avantage sur l'autre : score final 15 partout.

Trop sanctionnés pour espérer l'emporter, les Lyonnais ont su profiter de l'indiscipline adverse pour ne pas se laisser distancer. Ils peuvent remercier Teddy Iribaren (26e) et Chris Tuatara-Morrison (62e) d'avoir laissé les Brivistes à 14 pour des actes d'anti-jeu et même Gaëtan Germain pour ses inhabituels échecs. Dans un match très serré, c'est finalement l'expérience qui a pris le dessus : Brive rentre avec deux points, une belle opération dans ce championnat qui semble encore une fois parfaitement homogène.

Contenus sponsorisés