AFP

Top 14 - Timoci Nagusa (Montpelier): "Il faisait des gestes terribles..."

Nagusa: "Il faisait des gestes terribles..."

Le 31/08/2015 à 12:30Mis à jour Le 31/08/2015 à 15:34

TOP 14 - Victime de propos racistes, Timoci Nagusa a évoqué son calvaire vécu samedi sur la pelouse du stade du Hameau de Pau. Très affecté, l'ailier de Montpellier a fait part des "gestes terribles" du supporter palois contre qui il ne portera pas plainte. Et avoue avoir déjà été la cible de tels propos par "un des plus grands joueurs français". Bouleversant.

La bêtise humaine dans son plus simple appareil. On pourrait utiliser un mot bien plus fort que "bêtise" mais on préfère rester courtois et bien plus poli que ce spectateur palois qui a totalement dépassé les bornes samedi au stade du Hameau. Une scène surréaliste où il a pris pour cible l’ailier de Montpellier, Timoci Nagusa, en proférant des propos racistes. Indigne. Ignoble.

"Il faisait des gestes terribles... Avez-vous déjà vu le film King Kong ? Il faisait pareil, vous savez, comme un bodybuilder. Comme un singe en fait. Puis il s’est mis à faire "oh, oh, oh" et à me traiter de singe. Au début, je n’y ai pas prêté attention mais il a continué et je ne me suis pas senti respecté", relate, abasourdi, l’ailier fidjien du MHR dans les colonnes de Midi Olympique.

" Je savais que ça aurait mal tourné si j'étais resté là"

Une situation très difficile à supporter pour Nagusa qui a fait preuve d’une incroyable maîtrise. S’il s’est dirigé vers ledit supporter (peut-on le considérer ainsi ?), jamais il n’est sorti de ses gonds. Une attitude qu’on ne peut que souligner et féliciter. "Je me suis demandé si j’allais lui sauter dessus pour lui en mettre une mais je me suis ravisé. Je vaux mieux que ça. [...] J’ai préféré partir. Je savais que ça aurait mal tourné si j’étais resté là".

L'ailier Timoci Nagusa (Montpellier) - Août 2015

L'ailier Timoci Nagusa (Montpellier) - Août 2015Icon Sport

Bien sûr, Nagusa a été affecté. Et comment pourrait-il en être autrement ? "J’avais envie de pleurer en rejoignant le banc de touche. J’étais vraiment malheureux. J’ai beaucoup pensé à ma famille sur le moment. C’était vraiment un moment triste pour moi", avoue Nagusa dans Midi Olympique.

" Cela m'était arrivé avec un des plus grands joueurs français... Mais je préfère taire son nom"

Classe, tout simplement. Rendant encore plus grand ce joueur de talent qui avait déjà vécu pareille mésaventure. "Oui, cela m’était arrivé avec un des plus grands joueurs français... Mais je préfère taire son nom. Je préfère m'en foutre". Des valeurs semblent bel et bien se perdre...

Contenus sponsorisés