Icon Sport

Top 14 - Stade français : Alipate Ratini, magicien sous surveillance

Ratini, magicien sous surveillance

Le 18/08/2016 à 15:25

TOP 14 - Seul véritable renfort du Stade français durant l’intersaison, Alipate Ratini (25 ans) suscite de nombreux espoirs pour permettre au club parisien de retrouver les phases finales du Top 14. Redoutable finisseur, le trois-quarts aile fidjien sera surveillé de près sur et hors des terrains.

Il ne lui a fallu que sept petites minutes pour écoeurer la défense du RCT. Le 5 août dernier, lors du match amical entre Toulon et le Stade français organisé à Mayol, Alipate Ratini (25 ans, 182 cm, 86 kg, 1 sélection) a confirmé son exceptionnel potentiel. Profitant d’un ballon perdu par les Varois à hauteur des 22 mètres parisiens, le trois-quarts aile fidjien a traversé le terrain comme une flèche.

Une course de 70 mètres laissant sur place Leigh Halfpenny et ses coéquipiers, largués au bout de quelques foulées. "Ah ça, il va vite", sourit le capitaine parisien Sergio Parisse. "Il faut s’accrocher pour le suivre. Mais il est aussi costaud. Ses qualités physiques sont vraiment importantes. J’espère que son profil nous aidera en attaque à faire des différences". Champion national fidjien du 100 mètres, Ratini dispose d’un record personnel sur la distance de 10,7 secondes. De quoi affoler quelques défenses du championnat.

Seul véritable renfort durant l’intersaison, sans oublier les Espoirs Marvin Woki, Maxime Tanguy et Arthur Coville, Ratini cristallise les attentes de revoir le Stade français à la lutte pour les phases finales du Top 14. Mais avec Waisea, Raisuqe et l’entraîneur des avants Simon Raiwalui, l’ancien Grenoblois débarque dans la capitale dans un cocon fidjien.

" À la moindre sortie de route, il ne pourra pas continuer avec nous (Quesada) "

"Les Fidjiens ont un caractère très festif, ils aiment bien être ensemble mais il faut qu’ils soient bien encadrés", prévient le troisième ligne italien. "Simon va l’aider à être discipliné. Je ne le connais encore pas trop mais il me semble très humble avec la banane à l’entraînement. Je n’ai pas l’impression qu’il ressentira la pression. Il va vivre dans son monde en essayant de faire du bien à l’équipe".

Ratini avec le FCG en 2015

Ratini avec le FCG en 2015Icon Sport

Révélé à Grenoble en 2013, Ratini avait affolé les statistiques la saison suivante en inscrivant 10 essais en seulement 15 rencontres avant d’être fauché par une rupture totale du tendon d’Achille en avril 2015 le privant de la Coupe du monde et, surtout, d’être licencié par le FCG pour de multiples manquements portant atteinte aux intérêts et à l’image du club.

A Paris, le Fidjien sera bien inspiré d’éviter le moindre écart. "Il n’aura pas de joker", insiste le Directeur Sportif Gonzalo Quesada. "S’il parvient à s’adapter, il sera une réelle plus-value pour notre effectif parce qu’il est un joueur de très haut niveau. Mais il n’aura pas le moindre joker. À la moindre sortie de route, il ne pourra pas continuer avec nous. Nous ne ferons pas du social".

Ratini à Grenoble

Ratini à GrenobleIcon Sport

" C’est un magicien ! Il lui suffit d’un demi centimètre pour faire une différence incroyable (Wisniewski) "

Samedi, lors de la 1re journée de Top 14, Alipate Ratini retrouvera Grenoble à Jean-Bouin (20h45). L’occasion de faire taire les critiques et d’oublier ce passé sulfureux. "C’est un joueur qui m’a vraiment marqué", nous confie son ancien coéquipier Jonathan Wisniewski. Sa vitesse est hallucinante. "C’est exceptionnel d’avoir marqué autant d’essais en si peu de temps. C’est un magicien, capable de marquer un essai dans n’importe quelle situation. Il lui suffit d’un demi centimètre pour faire une différence incroyable. S’il revient au niveau qu’il avait à Grenoble, il débloquera des situations tous les week-ends avec le Stade français..." Pari à suivre.

Contenus sponsorisés
0
0