Icon Sport

Top 14 - Clermont: Lopez, le bon rebond

Clermont: Lopez, le bon rebond

Le 11/09/2015 à 09:43

TOP 14 - Après avoir vécu la fin de saison la plus douloureuse de sa carrière sur le plan sportif, Camille Lopez a redémarré très fort, à l’image de son équipe. L’ouvreur de Clermont a laissé derrière lui les deux finales perdues et sa non-sélection en Equipe de France, et se régale avec son club.

Il a évacué les déceptions

Titulaire lors des deux finales perdues par Clermont la saison dernière en Coupe d’Europe et en Top14, Camille Lopez a découvert en même temps l’adrénaline des finales et l’immense déception de les perdre. Un apprentissage "à la dure" pour sa première saison avec Clermont, qu’il reconnaît avoir eu du mal à évacuer en début d’été, mais qu’il a su relativiser, pour revenir plus fort cette saison.

Avec l’équipe de France aussi, Lopez a vécu des sentiments en montagnes russes la saison dernière. Intronisé titulaire au début du Tournoi des 6 Nations, il a fini par perdre sa place, avant de disparaître de la liste de Saint-André pour la Coupe du monde. Là aussi, il semble avoir pris de la distance, et prend sa revanche en club.

"C’est forcément dur sur le moment, mais après il faut passer à autre chose et avancer. Il y a des choses plus graves dans la vie, et il faut savoir rebondir. J’ai la chance d’évoluer dans un grand club qui m’a soutenu dans cette période, et où je m’épanouis. Je prends du plaisir avec mes copains ici, et on verra ce qu’il se passera après…"

Camille Lopez (Clermont) face à Grenoble- le 29 aout 2015

Camille Lopez (Clermont) face à Grenoble- le 29 aout 2015Icon Sport

Il s’est bien préparé

Même si les vacances ont été courtes, Lopez confiait lors de la préparation son bonheur de retrouver l’entraînement et ses potes de Clermont. La préparation en quatre semaines effectuée par les Auvergnats a suffi à faire d’une équipe amputée de nombreux internationaux l’un des groupes les plus compétitifs de ce début de saison. Comme il y a quatre ans lors de la Coupe du monde 2011, Clermont est l’équipe qui se sort le mieux de cette période délicate. Face à des adversaires moins huppés, les Auvergnats réalisent un sans-faute avec 15 points en trois matchs. Avant un 20/20 samedi ?

"On a travaillé fort physiquement pour ce mini championnat avant la trêve. On s’était fixé comme objectif d’être prêts pour ces quatre matches et pour le moment on répond présent. Mais il ne faut pas gâcher le boulot qu’on a fait lors des trois premières journées. Ce serait très dommage de tomber devant notre public. 19 sur 20 ça m’ira très bien. L’objectif c’est de gagner, penser à un bonus serait prétentieux".

Il s’adapte à ses nouveaux coéquipiers et se régale sur le terrain

Parra en équipe de France, Radosavljevic blessé lors de la préparation, Lacrampe parti à Pau, Lopez débute la saison avec de nouveaux partenaires en charnière. Les Espoirs Enzo Sanga et Charlie Cassang, et le joker Coupe du Monde Jean-Baptiste Bruzulier, débarqué au club il y a deux semaines.

Des changements qui n’affectent pas le rendement de Clermont et de Lopez, dont l’expérience acquise la saison dernière lui permet aujourd’hui de mieux maîtriser le système de jeu clermontois.

Enzo (Sanga) et Charlie (Cassang) ont attaqué la préparation dès le début avec nous. Certes le temps était court mais en travaillant tous les jours ensemble on a trouvé des automatismes. Je n’avais pas de craintes. Avec Jean-Baptiste (Bruzulier) ça a été plus compliqué parce qu’il a fallu travailler sur quinze jours seulement, mais on a su s’adapter, se trouver à Oyonnax. Il s’est senti à l’aise et c’est le plus important.

Titulaire lors des trois premiers matchs en l’absence de Brock James, Lopez s’est montré très à son avantage à La Rochelle et à Oyonnax, dans la conduite du jeu et les tirs aux buts. Moins en réussite contre Grenoble, il confie se régaler en ce début de saison, et ça se voit.

"Je me sens bien. J’ai pris énormément de plaisir sur les trois matches, et je me suis régalé samedi à Oyonnax. Offensivement on a trouvé des solutions, on a attaqué la ligne, on a distribué, on a essayé d’alterner au maximum et ça a plutôt bien marché. Mais il y a encore beaucoup de boulot. On est tombé à La Rochelle sur une équipe qui n’était peut-être pas vraiment rentrée dans le championnat. Et à Oyonnax où tout s’est bien déroulé pour nous, au contraire de Grenoble qui a été un match compliqué. Ils ont su nous mettre à mal défensivement et on a mis du temps à trouver des solutions".

Camille Lopez (Clermont) face à Oyonnax - le 5 septembre 2015

Camille Lopez (Clermont) face à Oyonnax - le 5 septembre 2015Icon Sport

Il recherche la constance

6 pénalités, 1 drop, 10 transformations réussies, Lopez totalise déjà 41 points inscrits en trois matches, à 76% de réussite. Auteur d’un 100% de réussite à La Rochelle, précis à Oyonnax, c’est paradoxalement au stade Michelin, où il possède le plus de repères, qu’il a été le moins performant dans ses tirs au but.

Devant les exigeants supporters auvergnats, Lopez aurait-il plus de pression qu’à l’extérieur ?

"Non, ça n’a rien à voir avec le contexte du stade Michelin, ce sont les sensations, il y a des jours comme ça… A l’échauffement avant Grenoble j’ai tout passé. J’essaie de travailler pour être le plus régulier possible. Le but c’est de ne pas faire les montagnes russes et de rester à un niveau correct toute la saison. C’est important pour l’équipe et pour moi".

Il ne fera pas de cadeau à son ancien club

Venu au rugby à Mauléon, chez lui, c’est à Bordeaux que Lopez a découvert le haut niveau et s’est révélé. Il retrouvera samedi un club auquel il doit beaucoup, mais ne fera pas de sentiments.

"Bordeaux reste une grosse équipe avec des joueurs de qualité. J’ai joué avec certains et je sais que malgré la défaite du week-end dernier ils sont compétitifs. Venir à Clermont sans aucune pression ça peut leur convenir, à nous de ne pas tomber dans le piège. C’est le club qui m’a permis de connaître le monde professionnel et d’arriver à l’échelon Top14. C’est forcément un club qui m’a marqué, et qui comptera toujours pour moi. Mais je ne ferai aucun cadeau, si on peut gagner le plus facilement possible, on le fera. "

Camille Lopez (Clermont) face à Grenoble- le 29 aout 2015

Camille Lopez (Clermont) face à Grenoble- le 29 aout 2015Icon Sport

Contenus sponsorisés
0
0