Icon Sport

TOP 14 - Boudjellal : "Soit je démissionne, soit je me porte candidat à la présidence de la Ligue"

Boudjellal: "Soit je démissionne, soit je me porte candidat à la présidence de la Ligue"

Le 11/08/2016 à 11:05Mis à jour Le 11/08/2016 à 17:19

TOP 14 - Le président du RCT, Mourad Boudjellal, est en colère après l'annonce faite par la DNACG d'un dépassement de 100 000 € du salary cap par le club varois. Très remonté, il émet l'idée de ne pas prendre part à la reprise du Top 14 et veut même aller plus loin s'il le faut.

"Franchement, c'est d'une stupidité consternante", a affirmé Mourad Boudjellal dans les colonnes du journal l'Equipe au sujet du dépassement de 100 000 € du salary cap par Toulon. Pris pour cible par la DNACG, le club varois n'aurait pas respecté les règles de limitation financière. Mais le président toulonnais se défend. "Moi, je sais que je suis 80 000 euros en dessous du salary cap", argue t-il en expliquant que tous les salaires de son équipe "ont été gonflés sans la moindre preuve".

Furieux, le président du RCT n'en finit plus de balancer, "On me fait des reproches alors que les joueurs français les mieux payés du Top 14 sont Morgan Parra et Aurélien Rougerie, deux joueurs de Clermont". Et Boudjellal va plus loin, suggérant qu'il est victime d'un complot. "Et puis vous savez, c'est le cabinet Deloitte qui était commissaire au compte dans cette affaire. Et ce sont des gens de Michelin payés par la Ligue. J'en suis sûr à 1 000 %", explique le dirigeant varois.

Mourad Boudjellal, le président de Toulon - 26 juillet 2016

Mourad Boudjellal, le président de Toulon - 26 juillet 2016Icon Sport

Manquer la reprise et remplacer Paul Goze

Très remonté, Boudjellal veut aller très loin pour contester cette décision, se sentant lésé. "J'arrive à m'adapter au règlement alors que des clubs trichent". Et le président du RCT menace de ne pas prendre part à la première journée de Top 14, prévue le 20 août, si la situation du club n'est pas régularisée avant. "Je ne vois pas comment Toulon peut débuter le Championnat".

Enfin Mourad Boudjellal propose des solutions encore plus radicales. "Soit je démissionne, soit je me porte candidat à la présidence de la Ligue". En attendant, le club varois va faire appel de la décision de la DNACG. Affaire à suivre...

Le président de Toulon, Mourad Boudjellal

Le président de Toulon, Mourad Boudjellal Icon Sport

Retrouvez l'intégralité de l'entretien dans l'édition du jeudi 11 août du journal l'Equipe...

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0