AFP

Top 14 - 20e journée: La Rochelle a pris sa revanche sur le Stade français (21-18)

La Rochelle a pris sa revanche sur le Stade français

Le 02/04/2016 à 20:20Mis à jour Le 02/04/2016 à 23:07

TOP 14 - Après deux défaites à l'extérieur et notamment à Paris il y a deux semaines, le Stade rochelais a retrouvé la victoire ce samedi contre le Stade français (21-18).

Votre journal 100% numérique

Abonnez-vous dès 7.90€/mois

Neuvième victoire consécutive des Rochelais à domicile mais ils se sont fait peur face au Champion en titre (21-18). Grâce au 100% de Jules Plisson, les Parisiens ont fait trembler Marcel-Deflandre. Mais grâce au pied de Barraque (11e, 42e) et Holmes (60e), ainsi que deux essais de Pierre Aiguillon (3e) et Levani Botia (65e), le Stade rochelais s’est imposé in extremis et peut continuer à regarder vers le haut du tableau.

Patrice Collazo n’aura certainement plus de voix après ce match sous haute tension tant il s’est agité sur son banc de touche. Il faut dire que ses joueurs ont une nouvelle fois tendu le bâton pour se faire battre. Malgré une envie débordante de développer du jeu, les Maritimes ont réalisé douze en-avant. Les buteurs n’étaient également pas en veine avec quatre coups de pied manqués par Barraque (2 pénalités) et Holmes (1 transformation et 1 pénalité).

Une cruelle fébrilité technique qui a laissé les Parisiens dans le match pendant toute la partie. Heureusement pour eux, Uini Atonio et ses avants étaient en grande forme et permettaient de confisquer le ballon aux hommes de la Capitale. Malgré une commotion la semaine dernière à Grenoble, Pierre Aguillon a livré une prestation explosive tout comme son compère fidjien, Levani Botia. La paire de centres était d’ailleurs à la conclusion des deux seuls essais du match.

Paris a relevé la tête avant le quart européen

Les hommes de Gonzalo Quesada voulaient montrer un autre visage que celui du déplacement à Toulouse. Le contrat est donc rempli avec une prestation courageuse et réaliste malgré la défaite. De retour de vacances, Jules Plisson a démontré toute sa classe internationale avec six pénalités réussies en autant de tentatives. L’expérience parisienne dans les zones d’ombre et une défense très agressive ont permis de contrer les nombreuses initiatives rochelaises. En fin de match, le Stade français était même à deux doigts d’aller chercher le match nul. Finalement, le retour à la Capitale s’effectuera avec un seul petit point en poche.

Jules Plisson (Stade français) face à La Rochelle - 2 avril 2016

Jules Plisson (Stade français) face à La Rochelle - 2 avril 2016AFP

Dans un objectif de préparation du quart de finale de Champions Cup à Leicester, le staff parisien peut se satisfaire de la copie rendue dans le chaudron de Marcel-Deflandre. Avec un soupçon de discipline en plus et davantage de maîtrise ballon en main, les Parisiens peuvent croire à une petite chance face aux Tigers. En Top 14, ce maigre point de bonus défensif ne change rien à leur classement (12e) surtout que Pau est allé gagner à Agen (26-33).

En revanche, ce succès compliqué des Rochelais est historique car ils n’avaient plus gagné face à Paris depuis le 21 août 1999! Désormais à neuf points de Toulouse et Bordeaux-Bègles, cinquièmes à égalité, les Maritimes peuvent toujours espérer une fin de saison dans le Top 6.

Contenus sponsorisés
0
0