Icon Sport

Notre Top 6 des plus beaux matches de la saison en Top 14

Notre Top 6 des plus beaux matches de la saison

Le 09/07/2016 à 10:13Mis à jour Le 09/07/2016 à 10:33

TOP 14 - De la demie passionnante entre le Racing et Clermont en passant par la remontée de l'ASM à Bordeaux ou le succès de Toulouse à Montpellier, retrouvez nos 6 plus beaux matches de la saison du championnat.

1. Clermont - Racing 92 (33-34 a.p., demi-finale)

C'est de loin le meilleur match de la saison. Deux équipes talentueuses, de l'enjeu, un scénario incroyable, une prolongation et un peu de polémique sur l'arbitrage : tout était réuni pour en faire une rencontre qui allait rester dans les mémoires. Incapables de se séparer au terme du temps réglementaire (27-27), les deux équipes se rendaient coup pour coup et alors que l'affaire semblait entendue, la soirée virait au cauchemar pour les Auvergnats à deux minutes de la fin.

Le temps pour Jandre Kruger de surprendre tout le monde et de servir Imhoff pour un essai assassin accordé après un arbitrage vidéo. Dan Carter s'occupait ensuite de transformer pour envoyer les siens à Barcelone à la conquête du bouclier de Brennus (33, 34 a.p.). On connaît la suite.

Wesley Fofana (Clermont) échappe aux défenseurs du Racing 92

Wesley Fofana (Clermont) échappe aux défenseurs du Racing 92Icon Sport

2. Bordeaux-Bègles - Clermont (19-24, 19e journée)

Si tout ne s'est pas bien fini pour les Jaunards en demie, ils ont fait preuve eux aussi d'une grosse force de caractère en mars. Menés 19-0 à Chaban-Delmas, les Auvergnats ont totalement renversé la vapeur pour remporter une sixième victoire consécutive à ce moment de la saison. Et cet exploit, les hommes de Franck Azéma l'ont accompli face à un concurrent direct aux phases finales.

Au plus mal avec 16 points de retard et une carton jaune infligé à Scott Spedding (51e), c'est pourtant à ce moment que l'ASM se réveillait, inscrivant trois essais par l'intermédiaire de Raka, Fernandez et Fofana. La machine était lancée et les Clermontois prenaient 5 points d'avance au classement sur Toulon.

Sekope Kepu (Bordeaux-Bègles) face à Clermont - 27 mars 2016

Sekope Kepu (Bordeaux-Bègles) face à Clermont - 27 mars 2016Icon Sport

3. Montpellier - Toulouse (25-33, 7e journée)

A quelques heures de la finale de la Coupe du monde entre la Nouvelle-Zélande et l'Australie (34-17), Montpelliérains et Toulousains offraient un superbe spectacle sous le soleil. Après un départ canon des Haut-Garonnais et deux essais inscrits dans les 20 premières minutes (3-20), les Héraultais avaient le mérite de ne pas se démobiliser.

La fin de match était même indécise alors que les hommes d'Ugo Mola se retrouvaient en infériorité numérique après le carton jaune reçu par Thierry Dusautoir (72e). La défense des Stadistes faisait le dos rond et tenait bon jusqu'au coup de sifflet final. Le MHR tombait pour la première fois de la saison à l'Altrad Stadium.

Imanol Harinordoquy (Toulouse) face à Montpellier - Octobre 2015

Imanol Harinordoquy (Toulouse) face à Montpellier - Octobre 2015Icon Sport

4. Toulon - Racing 92 (21-29, finale)

Difficile de ne pas faire apparaître la finale du championnat dans ce classement. L'expulsion de Maxime Machenaud dès la 18e minute a donné une dramaturgie supplémentaire à cette rencontre. Les Racingmen ont alors dû se servir de leur frustration pour trouver des ressources supplémentaires afin de s'imposer en infériorité numérique durant le reste du match.

Goosen et Carter se chargeaient de punir l'indiscipline des Toulonnais au pied quand Rokocoko faisait parler la poudre sur une géniale inspiration qui mystifiait les Varois. Malgré l'essai de Maxime Mermoz à moins de dix minutes du terme et les efforts du RCT, le score ne bougeait plus. Au Camp Nou de Barcelone, le Racing décrochait le premier bouclier de Brennus après 23 ans d'attente.

Duel entre Chris Masoe (Racing 92) et Levan Chilachava (Toulon)

Duel entre Chris Masoe (Racing 92) et Levan Chilachava (Toulon)AFP

5. Grenoble - Racing 92 (35-39, 15e journée)

C'est ce que l'on appelle un match à rebondissements. En plein Tournoi des 6 nations, les Franciliens réussissaient pourtant une bonne entame avec trois essais inscrits dans les 27 premières minutes (9-21). C'était avant la révolte des Grenoblois au Stade des Alpes. Juste avant la mi-temps, les Isérois passaient même devant au tableau d'affichage (26-21).

Menés de onze points (35-24, 54e) et privés de Thomas et Machenaud, tous les deux blessés, les Racingmen parvenaient tout de même à réduire l'écart au score. Mieux, sur un coup de pied bien senti de Carter, Rokocoko permettait aux siens de passer devant (35-36, 72e). Sur la sirène, l'ouvreur all black enterrait les derniers espoirs grenoblois avec une ultime pénalité (35-39, 80e+1).

Juan Imhoff (Racing 92) face à Grenoble - 20 février 2016

Juan Imhoff (Racing 92) face à Grenoble - 20 février 2016AFP

6. Toulouse - Montpellier (29-31, 16e journée)

Dernière formation encore invaincue à domicile, Toulouse chutait dans ce choc des prétendants aux phases finales après une fin de match cruelle. Le match aller avait déjà été spectaculaire, ce fut également le cas pour la revanche des Héraultais en terres toulousaines. Cueillis à froid dans le premier quart d'heure, les Haut-Garonnais encaissaient deux essais par Nagusa. Un troisième inscrit par Willemse en début de seconde période semblait conforter le succès des Montpelliérains (12-28, 43e).

Mais c'était sans compter sur la réaction d'orgueil des Stadistes. Métamorphosés, ils réalisaient un retour en boulet de canon grâce aux trois essais de Perez, McAlister et Matanavou. Ce dernier allait même aplatir dans l'en-but plus de 8 minutes après la sirène. Doussain avait alors l'opportunité de décrocher un résultat nul à condition de transformer. Il manquait le coche et Toulouse s'inclinait de justesse.

Thibault Privat (Montpellier) face à Toulouse - 28 février 2016

Thibault Privat (Montpellier) face à Toulouse - 28 février 2016AFP

Quel est pour vous le plus beau match de la saison de Top 14 ?

Sondage
7331 vote(s)
Clermont - Racing 92 (1/2 finale)
UBB - Clermont (19e journée)
Montpellier - Toulouse (7e journée)
Toulon - Racing 92 (finale)
Grenoble - Racing 92 (15e journée)
Toulouse - Montpellier (16e journée)
Contenus sponsorisés