AFP

Demi-finales, barrages à domicile et qualification : tous les enjeux de la 26e journée de Top 14

Demi-finales, barrages à domicile et qualification : tous les enjeux de la dernière journée

Le 05/06/2016 à 09:46Mis à jour Le 05/06/2016 à 11:08

TOP 14 - Du second billet pour les demi-finales au dernier ticket pour les phases finales en passant par les barrages à domicile, la 26e et dernière journée de la phase régulière du Top 14 sera pleine d'enjeux dimanche soir. On vous les explique.

Ticket direct pour les demi-finales : Montpellier a son destin en mains

Si Clermont est déjà assuré de prendre part aux demi-finales le week-end du 17-18 juin, il reste encore une place à prendre pour accompagner l'ASM à Rennes. Avant cette 26e journée, c'est Montpellier qui occupe la position de dauphin des Auvergnats. Le MHR a donc son destin en mains. Mais les Cistes se déplacent du côté du Racing 92 pour un choc qui sera donc plein d'enjeux.

Un succès et les Héraultais seront bien sûr qualifiés pour les demies. Un match nul les qualifie également. Mais en cas de contre-performance de Montpellier, le Racing 92 - son adversaire du soir - ou Toulon - qui reçoit l'UBB - pourraient en profiter. Si le MHR s'incline sans le bonus défensif, il restera à 81 points et donc à la portée du Racing et du RCT, à 77 unités avant cette dernière journée. Si le MHR prend le bonus défensif, Racingmen et Toulonnais devront faire le plein avec un bonus offensif pour espérer le détrôner.

Timoci Nagusa (Montpellier) - 29 mai 2016

Timoci Nagusa (Montpellier) - 29 mai 2016Icon Sport

Plusieurs cas d'égalité sont donc possibles, à 81 ou 82 points. Le cas d'égalité à 3 équipes est à l'avantage de Toulon au points-terrain. Celui entre Montpellier et Toulon aussi. Tout comme celui entre le Racing et Toulon. En cas d'égalité entre le Racing 92 et Montpellier, cela dépendra forcément du match de dimanche soir. Mais à l'aller, les Montpelliérains avait étrillé les Franciliens (60-7).

Barrages à domicile : Toulouse dans le rétroviseur du Racing et de Toulon

La lutte pour décrocher un barrage à la maison, elle concerne encore Montpellier, Toulon et le Racing 92 - qui se disputent surtout une place directe en demi-finale - mais également Toulouse, 5e. Les Toulousains peuvent en effet toujours espérer finir dans les 4 premiers et recevoir leur barrage en Haute-Garonne. Pour cela, les Rouge et Noir doivent compter sur une défaite du Racing 92 ou de Toulon. Et bien sûr gagner à Grenoble pour dépasser sur le fil l'une des deux équipes.

Des cas d'égalité sont alors là aussi possibles, à 78 points (si Toulouse gagne et que Toulon et/ou le Racing 92 perdent avec le bonus défensif). Le cas d'égalité à 3 équipes est d'ailleurs favorable à Toulouse, puis au Racing 92. Pour celui entre Toulon et Toulouse, avantage là aussi aux hommes d'Ugo Mola. Enfin, celui entre le Racing 92 et Toulouse est favorable aux Toulousains (goal-average général pris en compte après les points terrain).

Yann David (Toulouse) - 29 mai 2016

Yann David (Toulouse) - 29 mai 2016Icon Sport

Dernier billet pour les phases finales : Castres en pole position

Si Clermont, Montpellier, le Racing, Toulon et Toulouse sont certains de participer aux phases finales, il reste encore un billet à distribuer pour les barrages du 11-12 juin. Ce dernier sésame se joue en Castres, 6e, et Bordeaux-Bègles, 7e. Les deux formations sont par contre déjà assurées de disputer la prochaine Champions Cup. Là, le cas d'égalité est déjà en vigueur puisque le CO et l'UBB sont déjà à égalité. Mais c'est Castres qui est devant, à la faveur de son point de bonus défensif décroché en Gironde.

Pour se qualifier, l'UBB devra donc faire mieux que le CO dimanche. Compliqué quand on sait que Bordeaux-Bègles ira à Toulon pendant que Castres recevra le Stade français, qui ne joue plus rien.

Julien Rey (Bordeaux-Bègles) - 28 mai 2016

Julien Rey (Bordeaux-Bègles) - 28 mai 2016Icon Sport

Contenus sponsorisés