AFP

4e journée Top 14 - Bordeaux-Bègles stoppe l'élan de Clermont (26-26)

Bordeaux-Bègles stoppe l'élan clermontois

Le 12/09/2015 à 20:25Mis à jour Le 12/09/2015 à 21:04

TOP 14 - Premiers points laissés en route ce samedi soir en championnat pour Clermont, accroché à domicile par Bordeaux-Bègles (26-26). Les Clermontois, longtemps menés, ont tout de même réussi à renverser la vapeur dans une rencontre très mal embarquée.

On prédisait le pire pour l'Union Bordeaux-Bègles ce samedi à Marcel-Michelin, mais le rugby n'est décidément pas une science exacte. Après avoir survolé les trois premières journées de Top 14, Clermont est accroché sur son terrain (26-26) par une équipe girondine remise de sa déception de la semaine passée contre Montpellier. Méconnaissables de passivité en première période, les Jaunards ont encaissé trois essais (2e, 7e, 25e) mais ont su revenir dans la partie grâce à un coup d'accélérateur peu avant l'heure de jeu. L'ASMCA perd ses premiers points dans ce championnat mais conserve la tête.

Si Clermont peut se permettre de ne jouer qu'une demi-heure dans un match de Top 14 et ne pas le perdre, alors ses concurrents peuvent vraiment craindre le pire cette saison. L'UBB doit hésiter ce samedi soir entre le sentiment de fierté d'avoir enrayé la machine a bonus offensif des trois premières journées et un autre sentiment de déception, elle qui a basculé à la pause sur le score de 20 à 9 en sa faveur et un bonus offensif virtuel.

Julien Rey (Bordeaux-Bègles) face à Clermont - 12 septembre 2015

Julien Rey (Bordeaux-Bègles) face à Clermont - 12 septembre 2015AFP

Un match qu'elle a entamé tambour-battant, très bien menée par la surprise du chef Baptiste Serin, à l'ouverture, auteur du deuxième essai de son équipe (7e), Marco Tauleigne ayant ouvert le bal après moins de cent secondes de jeu (2e). Trois essais inscrits au final (Ducuing, 25e) qui sanctionnaient une équipe auvergnate complètement amorphe durant quarante minutes.

Gérondeau a montré l'exemple, Rougerie a ravivé la flamme

Seul joueur à surnager parmi les siens, Camille Gérondeau a été impressionnant d'activité tout au long de la partie. Par sa capacité à arracher les ballons et à gagner ses duels, l'ancien Racingman a ouvert la voie à un retour inespéré, rendu possible par le vétéran Aurélien Rougerie, en force, et peut-être aussi en deux temps (55e). Sous les eaux pendant quinze minutes, l'UBB aurait pu totalement disparaître dans cette partie mais a eu l'orgueil suffisant pour stopper l’hémorragie.

Dans une fin de match houleuse, marquée par quelques décisions hasardeuses de Thomas Charabas, l'arbitre de la rencontre, l'Union s'est accrochée. Elle a perdu deux joueurs dans la bataille (Serin et Adams), terminant avec une charnière de bric et de broc, mais pas le match. Elle ne méritait pas de s'incliner, Clermont pas vraiment de gagner non plus sur l'ensemble de la partie, et ce score de 26-26 peut finalement satisfaire les deux camps.

L'ASMCA part en vacances avec une note de 17/20 sur ce premier bloc de quatre matchs. Elle manque le 19 mais conserve tout de même les félicitations du jury.

Contenus sponsorisés
0
0