Icon Sport

3e journée Top 14 - Oyonnax-Clermont (24-41): Clermont poursuit son début de saison canon

Clermont poursuit son début de saison canon

Le 05/09/2015 à 16:33Mis à jour Le 05/09/2015 à 17:05

Troisième journée de Top 14 et troisième victoire avec le bonus offensif pour Clermont sur la pelouse d'Oyonnax (24-41). Cinq essais, une nouvelle démonstration et la tête du championnat avec quinze points sur quinze possibles, l'ASMCA vous salue bien!

Large vainqueur d’Oyonnax (41-24), l’ASMCA ne s’arrête plus! A la 35e minute, les Clermontois avaient déjà le bonus offensif en poche grâce à trois essais de Gear, Vulivuli et Strettle. Planté inscrivait le quatrième essai en deuxième mi-temps mais Oyonnax et son talonneur remplaçant Jérémie Maurouard, auteur d’un doublé, privaient Clermont du bonus offensif pendant dix minutes… Dans les arrêts de jeu, au terme d’une action de soixante mètres, Alivereti Raka, remplaçant de Stanley sur le banc avant le match, inscrivait le cinquième essai. Même indisciplinés, les Auvergnats remportent leur troisième succès bonifié en trois journées.

Raka, c’est tout bonus

Même sans ses cadres partis à la Coupe du monde, même sans Aurélien Rougerie laissé au repos, l’ASMCA impressionne. Sur la pelouse synthétique de Charles Mathon, les trois-quarts clermontois n’ont pas perdu leurs jambes de feu. Appuis, crochets et relances, Nick Abendanon et ses compères se régalaient. En un peu plus de trente minutes, Clermont avait le bonus offensif en poche grâce à ses trois attaquants: Gear, Vulivuli et Strettle.

Hosea Gear (Clermont) face à Oyonnax - 5 septembre 2015

Hosea Gear (Clermont) face à Oyonnax - 5 septembre 2015Icon Sport

Il manquait bien sûr l’essai d’Adrien Planté pour que la fête soit totale du côté des recrues clermontoises. Les trois nouveaux et le joker Coupe du monde Albert Vulivuli étaient les auteurs des essais clermontois. Malgré leur indiscipline et la botte de Nicky Robinson, les Auvergnats prenaient le large avec ce carré d’as foudroyant.

Un doublé de Jérémie Maurouard plus tard et le bonus offensif de Clermont était effacé à cinq minutes de la sirène. Mais à la 85e, c’est un autre joueur de la ligne d’attaque qui permettait à Clermont de marquer cinq nouveaux points au classement. Formé à l’académie fidjienne de Nadroga comme Napolioni Nalaga, Noa Nakaitaci et Peceli Yato, l’ailier fidjien Alivereti Raka s’illustrait. Le jeune espoirs de vingt ans était dans le groupe et s’est retrouvé sur le banc suite à la blessure de Benson Stanley juste avant le match. Cet invité de dernière minute, auteur de trois essais contre Toulon avec les espoirs Jaune et Bleu le weekend dernier, s’est déjà fait un nom en Top 14 et dans le monde professionnel en remplaçant David Strettle. Pour que la fête soit belle, on a toujours besoin d'invités surprises comme Alivereti Raka.

Contenus sponsorisés
0
0