Icon Sport

20e journée de Top 14: Oyonnax a craqué et Grenoble en a parfaitement profité (20-27)

Oyonnax a craqué et Grenoble en a parfaitement profité

Le 02/04/2016 à 20:16Mis à jour Le 02/04/2016 à 20:41

TOP 14 - Grenoble a profité de l'expulsion de Tian à dix minutes du terme pour renverser le score et s'imposer à Oyonnax (20-27). Troisième victoire de rang pour le FCG.

Un derby ça ne se joue pas, ça se gagne. Enfin, selon l'adage. Car dans cette rencontre entre Oyonnax et Grenoble, les deux équipes ont offert un très beau spectacle. Et au terme d'un match complètement fou, c'est finalement Grenoble qui est allé chercher les points de la victoire avec un essai de Diaby (27-20) dans les dernières minutes. Dans le money time, le FCG a pu profiter de sa supériorité après le carton rouge de Tian pour Oyonnax. L'arrière a complètement perdu les pédales en insultant l'arbitre Romain Poite.

Des buteurs dans le dur, des pénalité jouées

Malgré son classement, Oyonnax régalait ses supporters. Dès la 8e minute, le jeune ouvreur Quentin Etienne se jouait de la défense Grenobloise cassant trois plaquages avant que Codjo ne termine le travail pour le premier essai du match. Et si l'on a eu droit à des essais dans cette contre, c'est aussi dû à la défaillance des buteurs. Bosch d'un côté et Etienne avaient du mal à régler la mire, alors les deux équipes avaient décidé de jouer les pénalités à la main. Sur l'une d'elles, Grenoble profitait d'un ballon porté pour avancer sur 10 mètres.

Le ballon semblait perdu, mais en bon demi de mêlée, McLeod venait le cueillir pour relancer les siens (8-8 à la 22e). La réponse des Oyonnaxiens intervenait... sur une touche à 5m. Ballon porté et essai de pénalité. Dans ce premier acte, les deux équipes ont montré des intentions de jeu. Et à la pause l'USO virait en tête (15-11).

Silvère Tian, auteur d'un essai avant de prendre un carton rouge

Silvère Tian, auteur d'un essai avant de prendre un carton rougeAFP

Tian héroïque... avant de craquer

Le début de seconde période est beaucoup moins enlevé. La faute, notamment, aux nombreuses imprécisions techniques des deux équipes. Des ballons tombés qui freinaient les velléités offensives des deux côtés. Grenoble retrouvait de la vitesse et du liant avec les entrées de Wisniewski et Aplon notamment. Et pourtant, c'est après un très bon mouvement collectif que les Isérois se sont faits contrer. Sur ses 22 mètres, Tian récupérait le ballon et partait pour une traversée du terrain ponctuait par un essai de 80m. Tian héros puis zéro.

Alors que son équipe menait de 3 points, l'arrière se mettait à la faute au sol. Rien de grave sauf que le joueur a complètement dégoupillé, insultant M. Poite à plusieurs reprises. Carton rouge logique. Et alors que les deux équipes étaient à égalité à deux minutes du terme, Oyonnax manquait une pénalité. Dans la continuité et après de nombreux turnovers, Diaby crucifiait l'USO et offrait la victoire à Grenoble ! Ce match était vraiment fou ! Le FCG peut encore rêver de phases finales alors qu'Oyonnax n'a plus trop d'illusions.

Contenus sponsorisés