AFP

11e journée Top 14 - Clermont-Racing (16-20): L'exploit du Boxing Day, il est pour le Racing !

L'exploit du Boxing Day, il est pour le Racing !

Le 27/12/2015 à 20:00Mis à jour Le 27/12/2015 à 21:12

Après avoir fait preuve d'un froid réalisme, le Racing s'est accroché en défense lors d'une fin de match épique pour créer l'exploit à Clermont (16-20). C'est la deuxième défaite consécutive à domicile pour l'ASMCA, qui perd sa place de leader.

Invaincu au mois de décembre, le Racing a attendu les derniers jours de 2015 pour réaliser son plus beau coup! Pour la première fois depuis 1994, les Ciel et Blanc s'imposent à Marcel-Michelin (16-20), l'antre du leader, au terme d'un match de très haut niveau. Un exploit d'autant plus remarquable que Laurent Labit et Laurent Travers avaient aligné pour l'occasion une équipe mixte, mais tellement solide en défense. Mené 9-6 à la pause, le club francilien s'est ouvert un chemin de lumière grâce à deux essais signés Johan Goosen (51e) et Henry Chavancy (59e). Un coup d'éclat qui permet aux partenaires de Dan Carter de rejoindre provisoirement les Jaunards en tête du Top 14.

Une victoire qui fera date dans la saison du Racing, déjà vainqueur à Mayol lors de la première journée (22-27). D'abord parce qu'elle a scellé une solidité à toute épreuve, même dans les dernières minutes lorsqu'il a dû défendre devant son en-but jusqu'à quatre minutes après la sirène. Aussi parce qu'elle est celle d'un groupe dans son ensemble. Sans Dan Carter, Chris Masoe, Casey Laulala, Luke Charteris, Juan Imhoff, Brice Dulin ou encore Dimitri Szarzewski dans son XV de départ, le club francilien a fait douter un leader du Top 14 bien plus au complet. Pas en mêlée, où il a souffert, mais en touche, sous l'impulsion de Lauret, et dans la générosité. Quand l'artillerie lourde francilienne a fait son entrée sur la piste, Clermont a baissé pavillon.

Camille Gérondeau (Clermont) bien pris par la défense du Racing 92 - 27 décembre 2015

Camille Gérondeau (Clermont) bien pris par la défense du Racing 92 - 27 décembre 2015AFP

Chavancy, encore et toujours

Si la performance est collective, certains joueurs ont tiré leur épingle du jeu dans ce duel au sommet. Les jeunes Camille Chat et Étienne Dussartre ne se sont pas laissés perturber par l'ambiance du Michelin. Maxime Machenaud non plus n'a pas tremblé au pied, réussissant quatre fois au but dont deux pénalités (7e, 27e). Et comme à son habitude depuis plusieurs semaines, Henry Chavancy a brillé. Excellent défensivement, l'enfant du Racing y est allé de son essai personnel, son troisième cette saison en championnat (59e). Sa candidature à une sélection en Bleu devient chaque jour un peu plus crédible.

Henry Chavancy (Racing 92) face à Clermont - 27 décembre 2015

Henry Chavancy (Racing 92) face à Clermont - 27 décembre 2015Icon Sport

Côté clermontois, Scott Spedding a surnagé. Propre et précieux dans les airs, il a plusieurs fois semé le trouble dans la défense alto-séquanaise. Fritz Lee a sonné l'essai de la révolte des siens (63e). Une rébellion qui n'a pas suffi à enrayer la tendance. Après Toulon, un autre cador vient s'imposer coup sur coup à Marcel-Michelin. L'ASMCA termine 2015 sur un goût amer, au contraire du Racing qui passe au champagne après le foie gras des fêtes. Et s'il avait franchi un palier à l'aube de la nouvelle année?

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés