Icon Sport

Wilkinson, Champ, Gallion, Herrero... Le Top 10 des meilleurs joueurs de l’histoire de Toulon

Le Top 10 des meilleurs joueurs de l’histoire de Toulon
Par Rugbyrama

Le 14/04/2016 à 14:08Mis à jour Le 14/04/2016 à 14:16

TOP 14 - Après une certaine réflexion, nous vous proposons ce jeudi notre Top 10 des meilleurs joueurs de l'histoire du RCT. De Wilkinson à Fernandez Lobbe en passant par les Herrero ou Giteau et Melville. On attend aussi votre avis.

  • 1. Jonny Wilkinson

Une légende. Après 12 saisons à Newcastle, “Sir Jonny” signe à Toulon pour 2 ans en 2009. Un pari risqué pour le RCT puisque le champion du monde 2003 sort de plusieurs saisons blanches en raison de multiples blessures. Et il a déjà 30 ans… Mais un énorme succès au final ! Avec Wilkinson à la baguette, les Varois remportent la Coupe d’Europe 2013. Et l’année suivante, "Wilko" prend sa retraite de joueur sur un doublé Coupe d’Europe-Top 14. L’Anglais compte aussi 2 finales de Challenge (2010 et 2012) et 2 de championnat (2012 et 2013). 1884 points en 141 matches pour le RCT. Wilkinson, c’est le symbole de ce Toulon au sommet. Et puis, quelle classe !

Jonny Wilkinson (Toulon) avec le bouclier de Brennus

Jonny Wilkinson (Toulon) avec le bouclier de BrennusIcon Sport

  • 2. Eric Champ

Une figure. Une gueule. Un caractère bien trempé. Tellement à l’image du public de Mayol. Il n’a connu qu’un seul maillot (17 ans de fidélité au club), a été bien évidemment capitaine et fut le fer de lance des titres acquis en 87 et 92 (trois finales également perdues). Troisième ligne aile ou centre longiligne (1,96m), il excellait dans le domaine aérien et demeurait également fin techniquement ballon en mains. Un Toulonnais 100% pur sucre, capé à 42 reprises avec le XV de France.

Eric Champ avec le XV de France en 1991

Eric Champ avec le XV de France en 1991Icon Sport

  • 3. Jérôme Gallion

Une autre étoile made in Toulon. Jérôme Gallion, c’était un demi de mêlée racé, intelligent et parfait animateur. 19 ans de présence au RCT mais une seule finale remportée (87) pour trois perdues (championnat 85 et 89 et Du-Manoir 83). Les Gallion, c’est aussi une histoire de famille puisque Bertrand, Christophe et Jérôme étaient alignés lors du revers contre Agen en 83. Chirurgien-dentiste, il n’a pas hésité en 2000 à prendre les rênes de son club de cœur. Et surtout à le redresser sur le plan financier.

Jérôme Gallion face aux All Blacks en 1979

Jérôme Gallion face aux All Blacks en 1979Icon Sport

  • 4. André, Bernard et Daniel Herrero

Quand on parle rugby et famille sur la rade, comment ne pas mentionner les Herrero. Certainement le nom le plus connu, symbolisé par trois phénomènes: André, Bernard et Daniel. Il nous était impossible de les dissocier, tant leur patronyme parle à tous les aficionados toulonnais. André, deuxième ou troisième ligne, a disputé 2 finales de championnat (68 et 71), remporté 1 Du-Manoir (70), fut capitaine mais aussi 3 ans entraîneur et 1 saison président du RCT. Bernard, talonneur de son état, surnommé le Tigre, faisait partie de l’épopée de 87. Daniel, enfin, l’homme au bandeau, une gouaille et le verbe incomparable. Ancien numéro 8, c’était lui le mythique entraîneur de Toulon dans les années 80 et qui fit du club varois l’un des tout meilleurs de l’Hexagone.

Daniel Herrero en 2015

Daniel Herrero en 2015Icon Sport

  • 5. Matt Giteau

Un fin technicien capable de rayonner aussi bien au centre qu’à l’ouverture et même à la mêlée. Une expérience énorme aussi (plus de 100 sélections et 2 finales de Coupe du monde avec l’Australie). Son génie, c’est surtout de faire briller les autres autour de lui. "Avec ou sans lui, c’est comme Barcelone avec ou sans Messi" aime à répéter Mourad Boudjellal. Élu meilleur joueur du Top 14 en 2014 devant ses partenaires Jonny Wilkinson et Steffon Armitage. L’un des héros du triplé européen (2013, 2014 et 2015). Mais aussi 1 Brennus (2014), 2 finales de Top 14 (2012 et 2013) et une finale de Challenge (2012). Le RCT aura besoin d’un grand Giteau pour décrocher un nouveau titre.

Matt Giteau et Bryan Habana (Toulon) lors de la demie face au Leinster - 19 avril 2015

Matt Giteau et Bryan Habana (Toulon) lors de la demie face au Leinster - 19 avril 2015Icon Sport

  • 6. Carl Hayman

Probablement l’un des meilleurs piliers droits de tous les temps. Une vraie légende, lui aussi. 5 ans au RCT entre 2010 et 2015. Titulaire, comme Giteau, lors des 4 finales remportées par Toulon entre 2013 et 2015. Capitaine du club la saison dernière après le départ de Jonny Wilkinson. Le All Black est désormais un tout jeune retraité au palmarès bien fourni.

Bernard Laporte dans les bras du pilier et capitaine Carl Hayman - 2 mai 2015

Bernard Laporte dans les bras du pilier et capitaine Carl Hayman - 2 mai 2015Icon Sport

  • 7. Christian Carrère

Ancien troisième ligne, Christian Carrère, c’est 14 années de fidélité à Toulon. Un joueur exemplaire, robuste et peu avare d’efforts. Il fait partie de cette génération mal récompensée entre les années 60-70, devant se contenter d’un Du-Manoir en 70. Son palmarès, il se l’est finalement construit en équipe nationale: 27 sélections, 18 fois capitaine, 3 Tournoi des 5 nations dont le Grand Chelem 1968.

Christian Carrère, capitaine des Bleus en 1970

Christian Carrère, capitaine des Bleus en 1970AFP

  • 8. Joe Van Niekerk

En 2008, c’est un Springbok à plus de 50 sélections qui débarque sur la Rade. Un troisième ligne rapide et technique, élu meilleur joueur sud-africain en 2002. Les supporters toulonnais vont très vite l'adorer et l’adopter, tant son cœur semble rouge et noir depuis toujours. Un capitaine, un guerrier et surtout un véritable leader, tout en charisme. Lors de sa première saison notamment, il est au sommet de son art. 2 titres européens (2013 et 2014), 1 Brennus (2014), 2 finales de Top 14 (2012 et 2013) et 2 de Challenge (2010 et 2012). Retraité depuis le doublé de 2014, comme Wilkinson.

Joe Van Niekerk - Toulon Montpellier - 14 septembre 2012

Joe Van Niekerk - Toulon Montpellier - 14 septembre 2012Icon Sport

  • 9. Eric Melville

6 ans de présence que les supporters varois ne sont pas prêts d’oublier. Né au Cap en Afrique du Sud, ce puissant numéro 8 (plus de 115kg, ce qui était élevé à l’époque) a fait des ravages dans les défenses de l’Hexagone. Doué et d’un caractère bien trempé, il décrocha les titres de 87 et 92, formant une troisième ligne royale avec Champ et Louvet. Premier "étranger" de l’ère moderne à être sélectionné sous le maillot du XV de France.

Eric Melville face à Serge Blanco en 1992

Eric Melville face à Serge Blanco en 1992AFP

  • 10. Juan Martin Fernandez Lobbe

7 ans qu’il est au RCT. "La mémoire du groupe, le porteur de l’anneau" selon le président Boudjellal. Un troisième ligne intelligent et hyper élégant. Vainqueur de la Coupe d’Europe en 2013, 2014 et 2015, du championnat en 2014 et finaliste en Top 14 (2012 et 2013) et en Challenge (2010 et 2012). L’Argentin, 3 Coupes du monde au compteur, a prolongé jusqu’en 2017 avec Toulon. Tout simplement parce qu’il est indispensable au RCT.

Juan Martin Fernandez Lobbe - Toulon - 2013

Juan Martin Fernandez Lobbe - Toulon - 2013Icon Sport

Qui est pour vous le meilleur joueur de l'histoire de Toulon ?

Sondage
15133 vote(s)
Jonny Wilkinson
Eric Champ
Jérôme Gallion
La famille Herrero
Matt Giteau
Carl Hayman
Christian Carrère
Joe Van Niekerk
Eric Melville
Juan Martin Fernandez Lobbe
Tana Umaga
Sonny Bill Williams
Contenus sponsorisés
0
0