Icon Sport

Top 14: Peceli Yato, la nouvelle bombe de Clermont

Yato, la nouvelle bombe de Clermont

Le 12/11/2014 à 10:28

Un fidjien a particulièrement brillé samedi soir. Pas à Marseille avec son équipe nationale, mais à Clermont sous le maillot Jaune et bleu. Auteur d'une prestation remarquable pour sa première à domicile avec les pros, le troisième-ligne clermontois Peceli Yato s'est offert un doublé. Un espoir à suivre, à condition d'aller vite.

Après le match France-Fidji proposé en première partie sur les écrans géants du stade, le grand orchestre de Clermont a offert à son public une symphonie aux sonorités venues des îles du Pacifique. Dans le sillage du Samoan d'origine Fritz Lee, à nouveau destructeur, la colonie Fidjienne a mis le feu au terrain. On a retrouvé la puissance de Napolioni Nalaga. On a eu confirmation que Noa Nakaitaci est un funambule détonnant. Et on a découvert leur "petit frère" Peceli Yato, croisement d'ailier et de troisième-ligne. 1m96 et 108 kilos de puissance et de vitesse.

Né il y a 21 ans aux Fidji, Yato vient de se faire un nom dans le championnat de France. Après une première titularisation à Bayonne, le troisième-ligne polyvalent a déroulé face au Stade français une partition sans fausse note. Présent sur les points de rencontre, généreux au soutien, c'est lui qui crée l'avancée sur le premier essai de Fritz Lee. Avant d'ajouter à son instrument la corde du finisseur, et de s'offrir un doublé dont on se souviendra. Un premier essai sur un pick and go explosif. Le second sur un ballon récupéré à trente mètres, où il s'arrache du plaquage de Mostert, écarte Arias d'un raffut et échappe au retour de Danty. Avant de poursuivre sa course dans l'en-but et communier avec le public en frappant les mains des supporters installés derrière les poteaux.

Peceli Yato inscrira son deuxième essai face au Stade français suite à cette action.

Peceli Yato inscrira son deuxième essai face au Stade français suite à cette action.Icon Sport

Adoubé par le public, Yato a aussi séduit son entraîneur Franck Azéma: "Ca fait plaisir de le voir comme ça. La performance du cinq de devant a permis de lui libérer des espaces et il a été récompensé du travail qu'il avait fait dans la semaine. Il est monté en régime et on a vu toute sa palette. Il est très très rapide et il a été acharné de bout".

Sur les pas de Nalaga, Nakaitaci ou Talebula

Deux jours avant cette soirée de bonheur partagé, il apparaissait réservé face à la presse et confiait dans un souffle son bonheur de fouler pour la première fois la pelouse du stade Michelin en match officiel: "A Bayonne, c'était ma première comme titulaire et j'en suis très fier. Ce sera différent de jouer à la maison, et je vais essayer de monter mon niveau..."

Tout est allé très vite pour la nouvelle pépite de la mine d'or Nadroga. L'académie de rugby de cette province des Fidji est liée par un partenariat avec Clermont depuis 2011. Le club aide le centre de formation local à se développer et à se structurer, et accueille les jeunes joueurs fidjiens les plus prometteurs en Auvergne. Des éléments déjà imprégnés des bases de l'école de rugby clermontoise grâce aux échanges entre les deux clubs, qui ont tous fait le bonheur de l'ASM. Nalaga, Nakaitaci, le rochelais Murimurivalu ou le bordelais Talebula sont issus de la "Nadroga connection".

Peceli Yato a suivi leurs traces en décembre 2012. Il s'illustre très vite en championnat de France Espoirs, qu'il remporte avec Clermont en 2014. En troisième-ligne et souvent à l'aile, il enquille les essais. Il en était déjà à neuf cette saison, dont un quadruplé face à Grenoble, avant de passer chez les grands. Privé de Chouly, Bardy, et Lapandry pour le déplacement à Bayonne, le staff a jugé le moment opportun pour jeter Yato dans la melée. Et l'a reconduit dans le XV de départ face au Stade français, pour le récital que l'on sait. La vraie révélation de Peceli Yato. Une éclosion que Franck Azéma avait vu venir: "Il a beaucoup travaillé sur tout ce qui est collectif. Les touches, la coordination qu'il doit avoir dans le jeu, et nos méthodes. Il s'est beaucoup investi et l'important c'est qu'il livre ses qualités. Il est athlétique, il va vite, il est explosif. Il faut qu'il utilise ses forces sans se poser de question".

Pour le club à l'inverse, une question va devoir se poser. Celle de l'avenir de Peceli Yato, actuellement sous contrat espoir avec Clermont, mais dont la côte vient subitement de grimper en flèche.

Contenus sponsorisés
0
0