Icon Sport

Top 14 - Craig Burden, plus qu'un joker à Montpellier ?

Burden, plus qu'un joker à Montpellier ?

Le 21/07/2015 à 17:02

TOP 14 - Arrivé il y a quelques semaines à Montpellier afin de pallier l'absence de Bismarck du Plessis pendant la Coupe du monde, l'ancien Toulonnais Craig Burden pourrait bien se défaire de son statut de joker et s'imposer comme numéro un au talon.

Joker ? Un cheminement que Craig Burden commence à maîtriser ! Arrivé dans un relatif anonymat en qualité de joker médical au RC Toulon, le natif de Durban n'avait ainsi pas tardé à faire ses preuves sur la rade, devenant titulaire sous le maillot Rouge et Noir et participant activement à la conquête du deuxième titre européen du club varois. Tant bien que beaucoup se sont étonnés de voir le RCT laisser partir l'un de ses fers de lance, concurrencé il est vrai par l'arrivée de Guilhem Guirado. Burden n'en conserve néanmoins aucune amertume. "J'ai subi une blessure assez sérieuse l'année dernière, qui m'a tenu écarté des terrains pendant cinq mois. Et quand je suis revenu, il ne restait que quelques matchs pour se remettre dans le bain. C'est toujours un peu décevant de finir comme ça, mais je veux en garder le positif".

En l'occurrence, le talonneur a pu se faire un nom en Europe, à la clé de prestations de grande classe en Heineken Cup lors de la campagne 2013-2014. Et s'il a longtemps été pisté par quelques formations anglaises, l'arrivée d'un certain coach sud-africain a fini de faire la décision pour lui quant à son avenir. "Mon passage à Toulon m'a permis de venir rebondir à Montpellier et travailler avec Jake White, c'est quelque chose que j'ai toujours voulu faire. Il a un palmarès fantastique, et c'est un coach respecté dans le monde entier. J'ai donc saisi l'opportunité et je compte bien en profiter au maximum", avoue-t-il. Pendant combien de temps, voilà qui reste à déterminer...

Craig Burden a remporté deux Coupe d'Europe avec Toulon

Craig Burden a remporté deux Coupe d'Europe avec ToulonIcon Sport

Surpopulation de talonneur au MHR

En effet, entre l'ancien joueur des Sharks au physique impressionnant taillé dans la roche, et le penchant avoué et assumé du nouveau staff du MHR, il semble que le terrain soit propice pour une belle histoire d'amour. De là à imaginer que Craig Burden puisse prolonger son bail dans l'Hérault, il n'y a qu'un pas qui pourrait bien être franchi. En tous cas, les indices ne manquent pas, de l'aveu même de l'intéressé ! "Il y a des discussions", admet-il dans un éclat de rire. Avant de poursuivre: "C'est en effet une possibilité, ça dépendra de plusieurs choses dont je ne peux pas encore parler. Mais dès que nous aurons avancé ou bouclé le dossier, je vous tiendrai au courant".

De la malice dans le regard, on devine qu'au-delà d'une volonté évidente, le talonneur ne possède pas toutes les cartes pour décider de sa destinée. En question notamment, le nombre de talonneurs dans le groupe du MHR, puisque s'ajoutent déjà présents Charles Géli et Mickaël Ivaldi, ainsi que Bismarck du Plessis et enfin Thomas Sauveterre (nouveau contrat Espoirs) dont on dit le plus grand bien au centre de formation. L'abondance de biens ne nuit pas, parait-il, mais on voit mal comment tout le monde pourra avoir du temps de jeu.

Charles Géli, l'un des talonneurs de Montpellier - Juillet 2015

Charles Géli, l'un des talonneurs de Montpellier - Juillet 2015Icon Sport

En somme, Craig Burden se verrait bien faire concurrence avec, pour beaucoup, le meilleur talonneur du monde en la personne de Bismarck du Plessis, après la Coupe du monde. Dont la performance n'a pas manqué d'émerveiller l'ancien Toulonnais le week-end dernier contre l'Australie. "Bismarck a livré un match fantastique, même si son jeu au pied laisse à désirer ! Il a été énorme dans tout ce qu'il a fait, il a dominé les confrontations à tous les coins du terrain, et montré à quel point il a de l'influence pendant un heure de jeu", souffle-t-il admiratif. "Nous avons des points communs mais nous sommes deux joueurs très différents", estime Burden. Dont la présence pourrait par conséquent grandement profiter au MHR, qui se reposerait alors sur plusieurs talonneurs de grande classe dans cette saison de reconstruction. Ce qui voudra toutefois dire que quelqu'un en fera les frais...

Contenus sponsorisés
0
0