Icon Sport

Top 14: Clermont poursuit son contre-la-montre

Clermont poursuit son contre-la-montre

Le 11/08/2015 à 16:29

Jamais une intersaison n'aura été aussi courte et intense pour l'ASM Clermont Auvergne. Un mois après la reprise de l'entraînement, Clermont tente d'optimiser le peu de temps qui le sépare de la reprise du Top 14 à La Rochelle. Au menu du groupe, de très longues journées au stade et un dernier match amical face à Glasgow vendredi.

Les deux longues heures d'exercices physiques et de jeu en opposition se terminent enfin, mais l'ailier néo-zélandais Hosea Gear prolonge la séance d'autographes et de selfies avec le public venu assister à l'entraînement plus qu'intense des Jaune et Bleu. Ses nouveaux coéquipiers sont déjà tous rentrés récupérer dans le nouveau centre d'entraînement et de perfectionnement du club, construit cet été juste derrière le stade Marcel Michelin. Une journée de 10 heures, de 6h30 à 16h30 au club, c'était le programme des Clermontois ce lundi.

Une préparation au sprint

Après avoir terminé la saison les derniers après la finale du Top 14, les Auvergnats se sont octroyés un break de quatre semaines, quitte à s'imposer une préparation express. Ce groupe meurtri par deux finales perdues en avait besoin, avant d'entamer une nouvelle saison rendue plus longue encore par la Coupe du monde. "Il nous fallait obligatoirement ces quatre semaines de pause", plaide le pilier Thomas Domingo, nouveau vice-capitaine de l'équipe, "parce que la saison dernière a été éprouvante".

Entre la reprise le 15 juillet et la première journée du Top 14, les Clermontois ont programmé vingt journées de préparation. "On est dans l'urgence", explique le coach Franck Azéma, qui débute sa deuxième saison à la tête de l'équipe. "On essaie de composer des entraînements en mixant du physique et du rugby pour être suffisamment prêts la semaine prochaine. Alors que La Rochelle aura eu quasiment dix semaines de préparation, on en sera à notre quatrième semaine. Et ces six semaines de plus, ils ne les ont pas passées à faire des barbecues..."

Franck Azéma (Clermont) - Juin 2015

Franck Azéma (Clermont) - Juin 2015Icon Sport

Le déficit de préparation pourrait peser dans dix jours face aux Rochelais, qui sont aussi moins pénalisés par les internationaux mobilisés par leurs sélections.

Peu de temps pour intégrer les jeunes et les nouveaux

A Clermont, pour pallier les absences, une quinzaine de jeunes du centre de formation ont été intégrés au groupe pro, et tentent de se mettre au niveau d'un effectif qui s'est enrichi de quelques nouvelles recrues (Strettle, Gear, Planté, Gérondeau, et les jokers Vulivuli et Natriashvili). Un appel d'air bénéfique à l'équipe selon Thomas Domingo: "Pour un groupe qui a vécu un moment difficile en fin de saison dernière, ça apporte énormément sur l'envie de se battre et de bien commencer la saison". Reste maintenant à adapter tous ces nouveaux au système de jeu maison et à tenter de trouver des automatismes en un temps limité.

Le troisième-ligne Camille Gérondeau, arrivé cet été du Racing, confie avoir été mis dans le bain très vite, et commence à trouver ses marques. "Je pense que c'est la première fois que le Top 14 fait une prépa aussi condensée. Ce qui a été bien pensé, c'est que l'on a attaqué le rugby d'entrée donc cela fait finalement un petit moment que l'on bosse tous ensemble les automatismes. On commence à tous se connaître".

Malgré les grosses charges de travail et l'optimisation des séances, le premier match amical à Toulon la semaine dernière a mis en lumière les carences actuelles de Clermont. Battue 26 à 0, l'équipe très jeune alignée par Franck Azéma a eu des difficultés à tenir le ballon et doit encore s'améliorer en conquête, en touche notamment.

Paul Jedrasiak (Clermont) face à Toulon - 7 août 2015

Paul Jedrasiak (Clermont) face à Toulon - 7 août 2015Icon Sport

Quand le début de la saison 2011 et les doublons avec la précédente Coupe du monde avait permis à des espoirs de se faire une place chez les grands, le contexte sera beaucoup plus difficile cette année, explique Franck Azéma. Par rapport à 2011, il y a six semaines de préparation de moins. Pour s'étoffer physiquement et progresser dans le volume de jeu et les automatismes, c'est énorme. Quand on imagine qu'un gamin de l'académie peut être prêt en quatre semaines, on est dans le rêve. Parce qu'en pro ça va trois fois plus vite, on l'a vu à Toulon. Mais il faut essayer de gommer ça le plus vite possible.

Dernier test contre Glasgow

Le niveau d'exigence sera haut ce vendredi soir face aux Glasgow Warriors, pour un dernier galop d'essai avant la reprise. "C'est un adversaire de niveau européen, qui va nous proposer un rugby différent des équipes du Top 14. L'objectif c'est de gommer ce qu'on a fait de mal face à Toulon", explique le deuxième ligne Paul Jedrasiak, qui après être apparu en fin de saison dernière, s'apprête à beaucoup jouer en ce début de saison. "Il faut aussi mettre notre jeu en place, parce qu'à Toulon on n'a pas trop touché le ballon, on a beaucoup défendu. Il faudra être presque parfaits pour attaquer le championnat comme il faut".

Franck Azéma poursuivra sa revue d'effectif et devrait faire jouer ceux qui n'étaient pas du voyage dans le Var. L'ailier Hosea Gear, le talonneur John Ulugia et le pilier Daniel Kotze feront leur retour, ce pourrait être aussi le cas d'Aurélien Rougerie et Nick Abendanon. "C'est important pour moi de faire un état des lieux, de voir ce que les jeunes ont dans le ventre et comment ils sont capables de s'adapter. L'ossature de l'équipe se rapprochera de celle que l'on devrait aligner à La Rochelle. Il est important que tout le monde ait eu une opportunité de se montrer".

Il restera ensuite aux Auvergnats une ultime semaine de sprint avant le lancement de la saison marathon 2015-2016. Le bloc de quatre matchs avant la pause Coupe du monde offre à Clermont des adversaires qui ne sont pas des cadors (La Rochelle, Grenoble, Oyonnax et Bordeaux), mais qui pourraient profiter de l'effectif amoindri des Jaune et Bleu. Les semaines à venir seront délicates pour Clermont...

Contenus sponsorisés