Rugbyrama

Icône, perfectionniste, bosseur: ce qu'ils pensent de Jonny Wilkinson...

Icône, perfectionniste, bosseur: ce qu'ils pensent de Wilkinson...

Le 27/07/2014 à 15:22

Désormais entraîneur en charge du jeu au pied et de la technique individuelle, Jonny Wilkinson marque toujours autant les Toulonnais. Pour ce qu’il a fait et pour ce qu’il continue à faire.

Finalement, ce sont eux qui en parlent le mieux. Jonny Wilkinson fait l’unanimité et ce n’est pas une surprise. Les Toulonnais, joueurs ou entraîneurs, n’ont que des mots accompagnés de superlatifs lorsqu’il s’agit d’évoquer l’ancien capitaine du RCT. A l’aube de la saison 2014-2015, Mourad Boudjellal, le président de Toulon, dit que son club devra "prouver que la Wilko-dépendance n’était pas si forte que cela". Pas facile.

Demi d’ouverture champion de France et d’Europe en 2014, Jonny Wilkinson a mis un terme à sa carrière. De joueur en tout cas. Il a dans la foulée intégré le staff toulonnais, en tant qu’entraîneur du jeu au pied et en charge de la technique individuelle. "Qu'il soit dans le staff est une aubaine pour nous. Il va apporter toutes ses connaissances, sa rigueur et son envie de travailler", nous confiait le pilier international du RCT, Alexandre Menini. La présence et la disponibilité de l’Anglais a évidemment sauté aux yeux. "Les jeunes qui ont fait des skills avec lui à Tignes, on peut leur demander mais je pense que ce sont les plus heureux du monde. Personnellement, à 15 ans, j'aurais adoré que Jonny me fasse faire des skills", reprend Menini. "Lundi matin, il a fait trois heures de boulot auprès des jeunes, auprès de tous. Quand j'ai vu Jonny leur parler ce matin-là, ils avaient des yeux grands comme ça !", ajoute le manager Bernard Laporte.

Menini: "Il commence avant toi, il finit après toi"

A écouter les deux hommes, la présence de Wilko rassure tout le monde. Elle permet une transition en douceur. "Je suis très content qu'il soit à nos côtés. Il aime tellement transmettre, tellement apprendre", avoue Laporte. "C’est Jonny…", résume bien l’entraîneur du RCT. "Les grands sportifs, c'est beaucoup d'humilité. Ils bossent pour l'équipe", soutient Alexandre Menini. Le pilier donne un avis plus global sur l’ancien capitaine de Toulon. "Jonny, c'est une icône pour le monde du rugby. Outre ça, il y a sa classe sur le terrain. Quand je suis arrivé à Toulon, je me suis vraiment rendu compte de ce qu'était le travail. Jonny est un perfectionniste, c'est un bosseur fou. Il commence avant toi, il finit après toi. Il part, il revient". Constat limpide et éclairé d’un joueur qui l’a fréquenté au quotidien depuis l’hiver dernier.

Dans la bouche de ses partenaires, il revient aussi une chose essentielle. Si tous sont ravis de l’avoir encore à Toulon - au minimum une semaine par mois -, ils expliquent qu’ils voulaient surtout offrir à leur capitaine une sortie parfaite au printemps. "L'an dernier, c'était encore plus particulier car c'était sa dernière saison. Il y avait beaucoup d'émotions car il jouait ses derniers matches. Peut-être que tout cela nous a sublimés", confie Menini. Autour de Wilkinson, pour lui, l’effectif du RCT est allé chercher un doublé Top 14-H Cup lors des dernières phases finales. Cette saison, Sir Jonny est toujours aux côtés des Toulonnais. Pour les aider, une fois de plus, à atteindre les sommets.

Jonny Wilkinson à Tignes avec Toulon, dans le rôle de l'entraîneur - 21 juillet 2014

Jonny Wilkinson à Tignes avec Toulon, dans le rôle de l'entraîneur - 21 juillet 2014Rugbyrama

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0