Icon Sport

Guy Novès (Stade toulousain): "C'est très bien avant d'aller se promener à Clermont"

Novès: "C'est très bien avant d'aller se promener à Clermont"

Le 29/12/2014 à 11:01Mis à jour Le 29/12/2014 à 11:50

"Heureux" de la victoire de ses hommes face au Racing-Métro (15-9), Guy Novès a même parlé d'un "exploit" avant de se projeter sur la prochaine échéance "capitale" des siens: la venue de Bath en Coupe d'Europe plutôt que le déplacement à Clermont dimanche prochain et la réception de La Rochelle le week-end suivant...

Quel est votre sentiment après cette victoire face au Racing-Métro ?

Guy NOVES: On a quatre points de plus au classement et on est très heureux. On avait besoin de ce match. On a essayé de produire du jeu, le dernier ballon que nous perdons arrive d'ailleurs sur une action où nous balayons plusieurs fois le terrain. Je crois que les entraîneurs du Racing l'avaient dit, pour eux c'était un match de Coupe d'Europe et dans l'engagement ce fut effectivement un match de très haut niveau. Pour nous c'est un exploit d'avoir gagné car depuis trois matchs cette équipe nous battait régulièrement. Elle savait comment nous battre et ils ont montré qu'ils auraient pu encore le faire sur cette dernière action.

Justement, comment avez-vous vécu cette dernière pénaltouche ?

G.N: Notre équipe choisit une mêlée en début de partie plutôt que les trois points, c'est le choix des joueurs. Le Racing était venu pour faire un résultat et ils étaient sur le point d'y parvenir. Ils se sont donnés les moyens d'aller le chercher jusqu'au dernier moment et on va les saluer pour ce choix-là. C'est peut-être le seul ballon que l'on a bien pris en touche et ils devaient être sûrs d'eux. Cela nous a souri. S'ils avaient pris les trois points cela m'aurait soulagé car le match était fini et gagné. Cette touche fut un moment de stress supplémentaire mais je crois que de ce côté-là je suis bien préparé maintenant (il sourit).

Le choix de sauter au contre a été décisif sur cette dernière touche...

G.N: ... Je ne vais pas dévoiler un des rares moments où on pique un ballon. Je ne vais pas vous dire pourquoi ni comment. C'est évident que comme toutes les équipes on a plusieurs options: parfois on saute, parfois non. Les joueurs ont décidé autour de Yannick de sauter et je crois que c'était le bon choix (sourire).

" Le match qui commence à germer dans ma tête, et cela va se propager aux joueurs (sic), c'est ce match de Bath en Coupe d'Europe"

Toby Flood et Luke McAlister ont beaucoup alterné entre le poste d'ouvreur et de centre. Pourquoi ?

G.N: Cela était prévu avec le staff. C'est bien d'avoir sur certaines zones du terrain, un joueur qui peut facilement prendre la place de l'autre pour tenter d’accélérer le jeu. Malheureusement, le Racing n'était pas d'accord pour nous laisser faire, on pensait qu'ils nous laisseraient jouer tranquillement (il sourit). Non, plus sérieusement, cela s'est bien passé même si il n'y a pas eu la porte qui s'ouvre et la cerise sur le gâteau avec un essai. On est quand même très heureux de gagner après deux défaites. On stoppe une nouvelle série et c'est très bien avant d'aller se promener à Clermont.

C'est une image, on suppose...

G.N: Oui, oui c'est une blague. Maintenant, le match qui commence à germer dans ma tête, et cela va se propager aux joueurs (sic), c'est ce match de Bath en Coupe d'Europe (18 janvier NDLR). Ils sont seconds du championnat anglais et vont rentrer des joueurs qui n'étaient pas là au match aller. On a eu beaucoup de réussite de les battre chez eux mais ce match retour va être capital et on va se tourner sincèrement vers ce rendez-vous.

Guy Novès, le manager général de Toulouse - novembre 2014

Guy Novès, le manager général de Toulouse - novembre 2014Icon Sport

Contenus sponsorisés