Icon Sport

8e journée Top 14 - Oyonnax-RCT (18-21) - Toulon imite Clermont en s'imposant à Oyonnax

Toulon imite Clermont en s'imposant à Oyonnax

Le 03/10/2014 à 22:39Mis à jour Le 04/10/2014 à 13:56

Brouillon mais réaliste sur ses temps forts, Toulon réussit une belle affaire en s'imposant sur la pelouse d'Oyonnax (21-18) et pourra aller à Toulouse sans pression. Bonus défensif pour Oyonnax qui encaisse une troisième défaite de rang, la seconde à domicile après celle contre Clermont.

Toulon n'a pas tiré le feu d'artifices auquel il nous avait habitué ces deux dernières semaines, mais gagne quand même (18-21). Le RCT enchaîne un troisième succès d'affilée en Top 14, certainement le plus compliqué. Dominés en mêlée tout le match par Oyonnax, les Varois n'ont dû leur salut qu'à un carton jaune de Fa'asavalu à un peu moins de vingt minutes de la fin du match pour un plaquage à l'épaule sur Giteau (62e). Mitchell a ensuite libéré les siens (71e), alors que Juan Smith avait également inscrit un essai avant la pause (36e). Une victoire courte mais importante, puisqu'elle permet au RCT de repasser provisoirement en tête du Top 14, avant le match de Clermont demain à Bordeaux-Bègles.

Matt Giteau n'avait pas la grippe. James O'Connor n'a pas raté le bus toulonnais et aucune chute de neige n'a été signalée dans la région Rhône-Alpes ce vendredi. Pourtant, Oyonnax a fait mieux que résister face au RCT. Se sachant moins armée que son adversaire, l'USO a su réduire au minimum le jeu varois et prendre son adversaire là où elle le pouvait: en conquête et particulièrement en mêlée. Battus plusieurs fois dans ce secteur, les partenaires de Guilhem Guirado et Xavier Chiocci, certainement émoussés par le stage de début de semaine à Marcoussis, ont longtemps cru que le match allait leur échapper, eux qui donnaient des munitions converties en points par Benjamin Urdapilleta (3e, 23e, 41e, 54e, 66e).

Fa'asavalu condamne ses partenaires

À l'image de son équipe, l'ouvreur argentin, qui a lâché des points au pied dans le premier acte, a peu à peu pris confiance en lui. On pensait même qu'il allait mettre ses coéquipiers sur les rails de l'exploit en passant en drop de 40 mètres, portant la marque à 15-11 (61e). Mais Maurie Fa'asavalu est venu tout gâcher quelques secondes plus tard. Un plaquage à l'épaule aussi stupide que dangereux sur Matt Giteau lui valait un carton jaune logique. Il n'en fallait pas plus pour remettre ce RCT poussif sur la voie du succès. Mais que ce fut dur !

Contre Clermont, Oyonnax était parvenu à faire déjouer son adversaire pendant une heure avant de craquer. Ce vendredi, Toulon a eu du mal à jouer de bout en bout. Heureusement pour lui, le club varois peut compter dans ses rang un joueur de génie du nom de Matt Giteau. Auteur de deux passes décisives dont une au pied, l'Australien a une fois de plus montré qu'on pouvait compter sur lui lorsque son équipe est en panne d'inspiration. Le champion de France lui devra énormément s'il garde, en plus de la confiance, les commandes du Top 14 à l'issue de cette huitième journée.

Contenus sponsorisés
0
0