Icon Sport

8e journée Top 14 - Guy Novès: "C'est une simple victoire, on n'a rien fait d'extraordinaire..."

Novès: "C'est une simple victoire, on n'a rien fait d'extraordinaire..."

Le 05/10/2014 à 00:08Mis à jour Le 05/10/2014 à 00:16

Si les siens ont enfin retrouvé le goût de la victoire contre le Stade français, Guy Novès, le manager toulousain n'a pas cédé à l'euphorie pour autant (22-10).

Quel est votre sentiment à l'issue de cette première victoire depuis le 22 août dernier ?

Guy NOVES: Cela me fait du bien car les joueurs, qui font beaucoup d'effort, sont récompensés. Vu notre domination et notre investissement, notamment en première mi-temps, j'aurai bien voulu, qu'avec un peu plus de maîtrise et de patience, on aille chercher autre chose. On va se contenter de cette victoire qui laisse une impression intéressante, ce qui était déjà le cas la semaine dernière à Bayonne, malgré le fait de jouer à quatorze

Comment avez-vous trouvé votre équipe dans ce contexte compliqué ?

G.N.: Comme les dernières semaines, j'ai vu beaucoup de volonté de la part de tous. Il y avait l'envie d'avancer et surtout de faire plaisir à nos supporters. Il faut remercier notre public. C'était un peu l'interrogation de savoir si Toulouse allait être derrière nous. Après avoir subi beaucoup de pression de la part des médias ces dernières semaines on s'est rendu compte que les Toulousains étaient toujours derrière leur équipe et je les en remercie car pour les joueurs c'est fondamental.

" Ses coéquipiers l'ont applaudi (Julien Marchand, ndlr) dans les vestiaires car ce n'est quand même pas évident de faire son premier match avec chez les professionnels quand on a 19 ans"

En plus des quatre points, que peut vous apporter cette victoire ?

G.N.: Une semaine pas plus tranquille car Toulon arrive donc on ne va pas lever le pied maintenant. Cette victoire donne du sens aux discours et récompense les travail des joueurs, du staff et de l'ensemble du club. C'est une simple victoire, on n'a rien fait d'extraordinaire, mais cela va nous permettre de travailler avec un peu plus de sérénité.

Quel regard portez-vous sur les premiers pas de Julien Marchand ?

G.N.: C'est un jeune qui a la tête sur les épaules. S'il continue à travailler comme ça il peut envisager un avenir. Je le découvre un peu car c'est un jeune qui joue avec les Espoirs. Ses coéquipiers l'ont applaudi dans les vestiaires car ce n'est quand même pas évident de faire son premier match avec chez les professionnels quand on a 19 ans. Surtout dans ce contexte pas évident. Cela fait chaud au cœur de voir que dans la difficulté on a ce genre de gamin dans le club.

Pour conclure, avez-vous des informations sur la nature de la blessure de Gilian Galan ?

G.N.: Je crois qu'il s'est fait une déchirure. Sur un grand écart et comme ce n'est pas une danseuse, il a eu du mal. On s'est adapté en cours de match. Il me semble qu'Imanol, même si ce n'est pas Gilian Galan, a joué correctement. Le malheur des uns fera le bonheur des autres, c'est le cas chez nous depuis le début de saison.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0