Icon Sport

6e journée Top 14 - Vexés, les Toulonnais ont surclassé les Brivistes

Vexés, les Toulonnais ont surclassé les Brivistes

Le 19/09/2014 à 22:43Mis à jour Le 19/09/2014 à 23:23

Battus à Mayol la semaine passée par Paris, les Varois ont réagi en Corrèze. A Amédée-Domenech, festival offensif des Toulonnais (53-13). Huit essais à la clé.

Sur la pelouse de Brive, le RCT s’est montré très impressionnant. Les hommes de Bernard Laporte surpris la semaine dernière sur leur pelouse face au Stade français (24-28) ont prouvé qu’il fallait compter sur eux cette année encore. En battant le CABCL, 13-53, les Rouge et Noir ont envoyé un message fort. A l’adversaire du soir bien sûr mais également à toutes les autres équipes du Top 14. Le RCT a des ambitions et a les moyens de ses ambitions. Clermont, Toulouse, le Racing, Paris, Montpellier et les autres sont prévenus...

Toulon fait taire les mauvaises langues

Après sa défaite au Racing (17-10) lors de la troisième journée, celle enregistrée à domicile contre Paris la semaine dernière (24-28) et la courte victoire obtenue face à l’Union Bordeaux-Bègles (18-13) à l’occasion de la quatrième journée, les détracteurs du RCT avaient envie de voir une baisse de régime du champion de France et champion d’Europe en titre. Ce vendredi soir, les Varois ont montré qu’il n’en était rien et que cette année encore, ils étaient au rendez-vous du Top 14.

En plus de l’avoir emporté à l’extérieur, Toulon a mis la manière. En défense, tous les joueurs étaient concernés et ont pris leurs responsabilités. En attaque, les huit essais inscrits par les lignes arrières sont la preuve que tout roule pour le RCT. Balle en main, les Toulonnais ont été flamboyants. Ils n’ont laissé aucune chance à l’adversaire du jour – diminué par un carton rouge contre Marais à la 26e minute – et ont fait taire les mauvaises langues. Après ce match, c’est certain, il faudra compter avec le RCT pour cet exercice 2014-2015.

Cette victoire bonifiée n’aura probablement pas que calmé ceux qui ont parlé trop vite. Elle aura sans aucun doute laissé bouche bée les autres équipes du Top 14. Montpellier, qui se déplace sur la rade le 27 septembre prochain pour le compte de la septième journée doit d’ores et déjà trembler. Et les futurs adversaires du RCT (Toulouse, Clermont, Oyonnax) - aussi.

Le surpuissant Sisaro Koyamaibole a été l'un des seuls Brivistes à rivaliser

Le surpuissant Sisaro Koyamaibole a été l'un des seuls Brivistes à rivaliserIcon Sport

Contenus sponsorisés
0
0