Icon Sport

3e journée Top 14 - ASR-Toulouse (présenations) - La Rochelle: Le rebond attendu...

La Rochelle: Le rebond attendu...

Le 30/08/2014 à 10:08

Faire fi du contexte et du prestige du visiteur: les Rochelais se concentrent sur eux-mêmes pour la venue de Toulouse ce samedi.

La Rochelle-Toulouse, c’est un peu le match des “ex-de” pour les bancs des entraîneurs. Avec Patrice Collazo et Xavier Garbajosa côté rochelais (deux ex-Toulousains) et Jean-Baptiste Elissalde côté toulousain (un ex-Rochelais). C’est aussi de formidables souvenirs, dont un certain 24 février 2001. La Rochelle s’imposait en effet 19-18 chez elle sur un drop de Jean-Baptiste Elissalde entraîné alors par… Jean-Pierre Elissalde, son père. Une victoire qui permettait d’ailleurs au Stade rochelais de se maintenir cette saison-là dans le Top 16, l’ancêtre du Top 14. Voilà pour les symboles que les Rochelais préfèrent laisser aux vestiaires.

La situation est aujourd’hui bien différente pour les Maritimes qui sont attendus sur leur pelouse par le “Peuple Jaune et Noir”, comme l’indique un tifo d’une association de supporters. Ils seront 15.000 (un record) à pousser derrière le pack dans un stade Deflandre plein et garni d’une nouvelle tribune. Après deux défaites à l’extérieur, les Rochelais savent le niveau du morceau qui les attend et veulent éviter l’indigestion. Le demi d’ouverture Jean-Pascal Barraque, ancien de la maison toulousaine, a prévenu jeudi. "Nous avons à cœur de ne pas décevoir notre public”. Des paroles aux actes, les Rochelais devront "répondre présent sur l’engagement", selon lui.

Trop d'indiscipline

C’est à une prise de conscience qu’appelle l’entraîneur en chef Patrice Collazo. Surtout après les 60 points pris à Toulon la semaine dernière. "C’est un coup dur, c’est certain, a-t-il dit au sujet de la défaite dans le Var. Mais nous avons souvent rebondi. Les joueurs sont capables de réagir, de prendre conscience des choses". Notamment de cette indiscipline qui leur a valu en deux matches quatre cartons jaunes et autant d’exclusions temporaires qui ne pardonnent pas. Les essais ont plu à Brive et à Toulon contre les Maritimes durant ces périodes d’infériorité numérique. “J’espère que l’on pourra faire un match à XV contre XV”, glisse Collazo. Afin de démontrer tout le potentiel de son équipe, qui a tout de même planté trois essais à Mayol. De Jean-Pascal Barraque au troisième ligne Benoît Guyot, l’on reconnaît qu’il faudra transformer “l’excitation” de recevoir Toulouse en énergie positive. “Ils ont envie de prouver qu’ils ont le niveau mais il faut qu’ils contrôlent leurs gestes. Il faut nous focaliser sur nous-même afin de ne pas être spectateur durant le match”, indique l’entraîneur.

Jean-Pascal Barraque sous ses nouvelles couleurs de La Rochelle

Jean-Pascal Barraque sous ses nouvelles couleurs de La RochelleEurosport

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés