Panoramic

20e journée Top 14 - Toulouse-MHR (18-13) - Un tout petit Toulouse mais une victoire capitale

Un tout petit Toulouse mais une victoire capitale

Le 14/03/2015 à 16:40Mis à jour Le 14/03/2015 à 17:44

Brouillon et très peu inspiré dans le jeu, Toulouse s'est extirpé d'une situation mal embarquée pour battre Montpellier (18-13) et rester qualifiable. Pour le MHR, les phases finales s'éloignent dangereusement.

Dans un match qui ne s’est jamais vraiment emballé, le Stade toulousain a fini par s'imposer 18-13 sur sa pelouse d’Ernest-Wallon face à Montpellier. Les amateurs de beau rugby en ont été pour leurs frais ce samedi pour cette affiche finalement décevante entre deux équipes qui espèrent se qualifier pour la phase finale du Top 14. Toulouse l'emporte sans briller et prend les quatre points de la victoire tandis que le MHR repart avec le point du bonus défensif. Pour la course aux phases finales, Toulouse peut s'avouer soulagé en restant dans le Top 6.

Le Stade toulousain est loin d’avoir été convainquant ce jour, loins s'en faut. Les hommes de Guy Novès ont fait preuve d’imprécision et de lenteur pendant presque toute la partie. Ils ont perdu de nombreuses touches, ont été à la peine en mêlée, ont fait un grand nombre d’en-avant, ont eu du mal à sortir les ballons des rucks rapidement et n’ont pas su mener des actions tranchantes. En première mi-temps, ils ont subi et failli encaisser un essai à la 26e minute, refusé à la vidéo à Ranger. Jusqu’à la 58e minute, leur plus grand mérite a été de n’avoir encaissé que deux pénalités et d’en avoir marqué autant.

Ranger, l’homme du match

Après la 59e minute, les choses ont un peu changé. Grâce à un énorme cafouillage de Rene Ranger dans ses 22m suite à un coup de pied peu dangereux de Luke McAlister, Vincent Clerc marquait le premier essai de la partie (59e). Essai qui a redonné un peu de couleurs aux Rouge et Noir et un peu d’intérêt à une rencontre jusqu’ici soporifique. Les Toulousains ont remis la main sur le ballon, ont été plus précis à l’image de Luke McAlister auteur d’une très belle chandelle dans l’en-but. Rene Ranger qui était à la réception lâche la balle laissant ainsi l’occasion à Vincent Clerc de doubler la mise (66e).

Trois minutes plus tard, alors que le match semblait être acquis au Stade toulousain, le suspens est relancé par le MHR. Grâce à une belle percée de Rene Ranger, Timoci Nagusa aplatissait dans l'en-but toulousain (69e). Heureusement que l’ailier néo-zélandais de Montpellier était sur la pelouse ce samedi parce que sans lui, les spectateurs d’Ernest-Wallon n’auraient rien vu... Les Toulousains, joueurs et public, peuvent le remercier. Sans la manière, les Haut-Garonnais enregistrent une victoire précieuse dans la course à la qualification. Ils peuvent s’en réjouir mais ils auraient tort de s’en contenter. S’ils n’élèvent pas leur niveau de jeu, un ticket pour les barrages ne leur servira pas à grand-chose.

Contenus sponsorisés