Icon Sport

15e journée Top 14 - MHR-RCT (16-12) - L'effet White se fait déjà sentir à Montpellier

L'effet White se fait déjà sentir à Montpellier

Le 03/01/2015 à 18:24Mis à jour Le 03/01/2015 à 18:56

Pour sa première à la tête de Montpellier, Jake White a enregitré un succès de prestige en s'offrant la peau de Toulon (16-12). Le début du renouveau du MHR ? Pour le RCT, c'est un second revers de rang qui ne va pas plaire à Laporte et son staff.

Jake White n’a pas révolutionné le rugby en une semaine. Les consignes du technicien sud-africain ont été claires : il fallait se rassurer. Et ses joueurs l’ont fait cet après-midi à l’Altrad Stadium face à Toulon. Au terme d’un match âpre, les coéquipiers de Fulgence Ouedraogo ont su s’imposer face à des Toulonnais solides en défense mais peu inspirés en attaque et totalement chachutés en mêlée fermée. Un petit succès 16-12 grâce notamment à la réussite au pied de Paillaugue et Lucas, de retour en forme aujourd’hui. Le MHR retrouve le sourire et Jake White part sur de bonnes bases. Le RCT repart avec un bonus défensif, qui ne lui permet pas de reprendre la tête du Top14.

Olivier, Tuitavake, Tulou, Paillaugue, Ouedraogo. Les anciens de la maison héraultaise ont répondu présent face au double champion d’Europe et champion de France en titre. Ils ont su emmener les "petits" nouveaux dans leur sillage. La première ligne a pris le dessus en mêlée, en permettant au MHR de respirer lorsque les Toulonnais remettaient les gaz. Les deux Ben, Lucas et Mowen, ont apporté ce plus qui manquait sûrement aux Héraultais depuis plusieurs matchs. Aujourd’hui, l’ancien capitaine des Wallabies a montré à Steffon Armitage qu’il n’était pas seul maître dans l’art du ruck et du contre-ruck. A la pause, on sentait les Montpelliérains plutôt dominateurs, mais les deux équipes étaient au coude à coude, 6-6.

Un collectif plein d’envie

Dès le retour des vestiaires, Toulon montrait de réelles ambitions, et Guirado semblait avoir aplati dans l’en-but (42e) après un ballon porté bien maîtrisé. Mais Romain Poite et son arbitre vidéo en décidaient autrement. La pénalité qui suivait, réussie par Halfpenny, n’a pas permis au RCT de se détacher au score. C’était au tour du MHR de se ruer à l’attaque. Les joueurs, bien aidés par un public de folie, campaient non loin des 22 adverses, jusqu’à ce que Romain Taofifenua se rende coupable d’un croche-pied-low kick réflexe, qui lui valait un carton jaune (52e). Sur la pénalité qui suivait, Bérard allait en touche, et le pack héraultais enfonçait son homologue pour le seul essai du match (Tulou, 53e).

Malgré l’entrée d’Hernandez, Williams et consorts, Toulon n’est jamais parvenu à reprendre le dessus sur un adversaire aussi galvanisé que pragmatique. Les charges des Masoe, Suta, Bastareaud n’y ont rien fait. Même Gorgodze a fini par reculer face à ses anciens coéquipiers. Dans un style très "sud-af’", Montpellier a su conserver son avance au score. Depuis deux mois, il manquait aux hommes de Mohed Altrad ce petit quelque chose qui permet de l’emporter. Cette fois, la méthode Jake White semble avoir déjà porté ses fruits. Ses joueurs ne se sont pas économisés, et ont pu regagner de la confiance au fil du match. 2015 commence plutôt bien du côté de Montpellier.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés