Icon Sport

12e journée de Top 14 - Toulouse: Et de sept pour intégrer le Top 6?

Toulouse: Et de sept pour intégrer le Top 6?

Le 27/11/2014 à 15:01Mis à jour Le 27/11/2014 à 15:11

Bouté hors du Top 6 depuis le 6 septembre dernier et une défaite à Brive (19-26), le Stade toulousain a l’occasion de retrouver une place plus conforme à ses ambitions en enchaînant une septième victoire de rang, samedi, à domicile, face à Grenoble.

Le Stade toulousain n’a plus remporté sept matches de suite depuis cinq ans et un enchaînement mémorable de onze succès de rang entre le 20 septembre 2008 et le 17 janvier 2009. Pour l’anecdote on se souvient que se sont les Ecossais de Glasgow, en coupe d’Europe (26-33), qui avaient alors mis fin à cette impressionnante série. Ces mêmes Ecossais que les Toulousains recevront dimanche prochain pour leurs retrouvailles avec la Champions Cup.

Mais avant de se projeter sur cette double confrontation au sommet entre les deux meilleures équipes de la poule (le Stade se déplacera en Ecosse le week-end suivant), les hommes de Guy Novés vont donc avoir "un match compliqué "face à Grenoble, samedi. Quand on voit les performances de Grenoble ces dernières semaines et leur capacité à se sublimer face aux grosses cylindrées, on ne peut qu’être conscients du danger qui nous guette estime ainsi le manager général toulousain. Si ce dernier admet que "les vacances étaient nécessaires car les joueurs ont accompli beaucoup de travail depuis le début de la saison", il redoute surtout de "préparer ce match dans l’urgence, en quelques jours seulement".

Médard ne croit pas au match piège

L’enjeu est de taille, pourtant, puisqu’en cas de succès les Toulousains (7e) seraient assurés de passer devant Grenoble (5e) au classement et ainsi faire un pas de plus vers le fameux Top 6. "C’est important de maintenir cette dynamique"» confirme Maxime Médard. Et l’international de se projeter: "Si on fait quelque chose de bien face à Grenoble on peut grappiller des places au classement. On n’a pas souvent été dans les 6 cette saison et cela nous ferait du bien avant d’entamer ces deux gros matches de Coupe d’Europe" . Vainqueurs deux fois consécutivement à l’extérieur avant la trêve (à Lyon et Bordeaux), les Haut-Garonnais ont récupéré les points perdus à domicile face à Clermont (9-13) lors de la cinquième journée, mais un nouveaux faux pas à Ernest-Wallon serait forcément mal venu.

Le risque, donc, est de gâcher en se dispersant. En bon capitaine, Patricio Albacete, qui fera son retour après avoir manqué les deux derniers matches (épaule), prévient: "Il faut être en alerte car si on veut confirmer il faut absolument gagner mais Grenoble est une équipe très difficile à jouer". "Cette équipe se trouve à la place qu’elle mérite (4e, ndlr), elle joue avec beaucoup d’ambition et elle a eu quinze jours pour préparer ce match" estime de son côté William Servat. Le Stade toulousain, qui va volontairement laisser au repos Yoann Huget, Thierry Dusautoir et Yoann Maestri pourra en revanche compter sur "98% de son effectif "dixit Servat. Un effectif "habitué à jongler avec les différentes compétitions et qui à l’expérience pour gérer ça" conclu Médard qui "ne croit pas vraiment au match piège". Pas forcément rassurant pour les Isérois…

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés