Icon Sport

12e journée de Top 14: Grenoble ne souhaite plus voyager à vide

Grenoble ne souhaite plus voyager à vide

Le 27/11/2014 à 17:39

Après deux bonus défensifs décrochés à Clermont et Montpellier en début de saison, Grenoble reste sur trois revers en déplacements avec à chaque fois au moins 40 points encaissés. Samedi soir à Toulouse, il faudra au FCG bien attaquer la partie, limiter les erreurs et avoir une défense très hermétique face à des Toulousains sur une très bonne spirale actuellement.

Montpellier, 23 août 2014. Le FCG ramène un bonus défensif de son déplacement dans l’Hérault. Sans une fin de match mal gérée, c’est avec trois unités de plus qu’il aurait dû regagner l’Isère. Déjà, une semaine plus tôt, il avait posé des problèmes à Clermont au Michelin et était reparti avec un point dans son escarcelle. Mais depuis fin août, Grenoble voyage à vide et encaisse énormément de points: 40 à Oyonnax, 51 à Castres et enfin 61 à Toulon le 2 novembre. Certes, ces trois déplacements ne sont pas tous à loger à la même enseigne au niveau du contenu. A Oyonnax, le FCG a réalisé une bonne seconde période, à Castres il a été hors-sujet et à Toulon, il a répondu présent pendant une heure. Mais au final, ces revers font mal. "Les matchs à l’extérieur, on ne les a pas bien démarrés. Je parle des rencontres à Oyonnax et à Castres", explique Bernard Jackman, l’entraîneur en chef du FCG. "Après 15 minutes, si tu concèdes 20 points, c’est difficile. Notre philosophie est de jouer, jouer. Quand tu fais de petites erreurs à l’extérieur, normalement tu concèdes plus de points". C’est vrai que Castres notamment s’est nourri des nombreux ballons perdus par Grenoble pour marquer bon nombre de ses essais.

Le Grenoblois Robinson Caire

Le Grenoblois Robinson CaireIcon Sport

Thiery: "Tout le monde est conscient de l’obstacle, la montagne même, qui nous attend"

Le FCG va donc essayer de réduire ses erreurs et de s’améliorer en défense à Toulouse samedi soir. "Notre défense a été prise pas mal de fois", reconnaît l’arrière ou ailier Benjamin Thiery. "Il y a pas mal de choses à régler. On essaie de travailler et de se retrouver cette semaine. Après, c’est l’engagement de chacun qui fera que notre défense sera héroïque ou pas, qu’on prendra des essais ou pas". Le demi de mêlée James Hart, qui devrait être titulaire samedi face à un club dans lequel il a joué un an en cadets, livre une explication à ces difficultés défensives: "On fait un gros effort dans l’animation du jeu, du coup dès fois ça peut nous fatiguer un peu. Avec Toulouse, tu paies cash tes moindres erreurs. Je connais, ça va faire la troisième fois que je joue à Ernest-Wallon avec le FCG et je sais que les deux fois où on y est allés, on a pris beaucoup de points" (57 puis 38, ndlr). Pour espérer mieux cette fois-ci, le jeune ailier Robinson Caire donne quelques pistes: "Il faudra être fort en conquête et surtout garder le ballon parce qu’on connaît les joueurs exceptionnels qu’ils ont". "Tout le monde est conscient de l’obstacle, la montagne même, qui nous attend", souligne Thiery, de retour dans le groupe après deux blessures successives. "Il faut aller à Toulouse très concentrés, surtout pas relâchés, pour essayer de bien figurer".

Jackman: "C’est un super challenge, c’est pour ça que tu joues au rugby"

Le Stade toulousain reste sur quatre victoires de rang en Top 14, dont deux à l’extérieur à Lyon, avec le bonus offensif, et à Bordeaux-Bègles". On recherche toujours notre première victoire à l’extérieur", rappelle Jackman. "J’ai bien analysé les qualités de Toulouse. Les Toulousains sont en forme maintenant, ce n’est plus comme en début de saison. C’est un super challenge, c’est pour ça que tu joues au rugby". L’argument de la trêve internationale qui pourrait avoir cassé cette bonne dynamique des Toulousains, l’entraîneur en chef du FCG n’y croit pas cette saison. "Ils ne peuvent plus perdre de temps. Il faut qu’ils soient concentrés sur chaque match maintenant. D’habitude oui peut-être qu’après les matches internationaux, il manquait quelque chose à Toulouse. Mais cette semaine, je pense que les Toulousains ont bien bossé et vont être en forme, malheureusement". Les Grenoblois, qui ont eu dix jours de repos après la victoire contre Lyon le 8 novembre, espèrent montrer eux aussi qu’ils seront bien d’attaque samedi soir.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0