Icon Sport

10e journée Top 14 -Brive laisse la zone rouge à Castres

Brive laisse la zone rouge à Castres

Le 01/11/2014 à 20:35Mis à jour Le 01/11/2014 à 20:58

Longtemps menés au score, les Brivistes ont finalement pris le meilleur (21-15) sur des Castrais qui retrouvent une place de dernier du classement. Le CAB sort lui de la zone de relégation.

Victoire ô combien importante pour Brive face à Castres! Dans leur stade Amédée-Domenech, les hommes de Nicolas Godignon ont décroché la victoire 21 à 15 au bout d’un chassé-croisé et d’une deuxième période étouffante. Après avoir mieux démarré le match, les Brivistes ont pourtant longtemps peiné face au réalisme tarnais, avant de faire parler l’orgueil pour se sortir de la zone rouge en fin de match. Castres a très mal géré sa fin de parti, et repart sans même le bonus défensif, Rory Kockott ayant manqué deux fois la cible en fin de rencontre. Castres est plus que jamais dans le dur.

Ce match sentait clairement la peur. Entre des Brivistes premiers relégables, et des Castrais méconnaissables depuis le début de saison, c’était clairement malheur au vaincu ce samedi. Toutefois, cette tension n’a pas empêcher les trente et quelques acteurs de cette rencontre d’envoyer du jeu, et c’est tout à leur honneur. Et à ce jeu-là, Brive a démontré qu’il avait plus de nerfs que son adversaire du jour.

Castres se tire une balle dans le pied

Mieux rentrés dans le match, les Corréziens prenaient le jeu à leur compte et inscrivait un beau premier essai par le pilier géorgien Asieshvili, après un numéro de funambule d’Arnaud Méla (11ème, 5-0). Mais Castres ne s’affolait pas, et commençait à prendre la mesure de l’adversaire. Pas d’essai pour les Tarnais, mais Geoffrey Palis convertissait en pénalités les nombreuses faute brivistes. Le score de 11 à 9 à la mi-temps en faveur de Brive paraissait généreux au vu de la domination castraise durant une demi-heure. Castres aurait d’ailleurs pu profiter plus clairement de l’indiscipline corrézienne, avec le carton jaune distribué à Andrew Mailei pour un déblayage trop énergique (54ème, Brive à 14 contre 15).

Mais si le CO en a profité pour repasser devant quelques minutes, c’est bien Brive qui a fait montre de combativité pour reprendre l’initiative du jeu. Grâce à un essai de Mafi après une longue séquence dans le camp tarnais, Brive prenait définitivement le large (68ème, 21-15 score final). Alors qu’ils étaient en position idéale pour gagner le match, les Castrais se sont tiré une balle dans le pied: le carton jaune évitable de Yannick Caballero (63ème), puis les deux échecs au pied en position favorable de Rory Kockott en fin de partie, ont offert une victoire précieuse au CAB. Brive remporte donc une victoire méritée, qu’il doit à sa combativité et à son état d’esprit, mais qui a failli lui échapper pour être retombé dans l'un de ses travers habituels: l’indiscipline. Castres n’accroche même pas le bonus défensif, et se retrouve dernier. Un match qui va probablement faire naître une grande frustration chez les partenaires de Rémi Talès.

Contenus sponsorisés