Icon Sport

Top 14, ASM Clermont Auvergne - Julien Malzieu: "Il n'y a pas à penser à la demi-finale de H Cup"

Malzieu: "Il n'y a pas à penser à la demi-finale de H Cup"

Le 16/04/2014 à 18:50Mis à jour Le 16/04/2014 à 19:08

L'ailier Clermontois Julien Malzieu devrait faire son retour face au Racing, près de deux mois après une énième blessure au mollet. Conscient de ne pas faire partie des plans pour les matches couperets à venir, "Zen" entend profiter à fond de la moindre minute de jeu.

Heureux de revenir au terrain, après ce nouveau coup dur ?

Julien MALZIEU: Je suis heureux tous les jours, même si j'ai accusé le coup après cette blessure. Encore une déchirure au mollet, pas le même que l'année dernière, mais celui que j'avais déchiré il y a deux ans... C'est toujours un peu la même chose mais il n'y a pas d'explication particulière ou d'origine qui ont été trouvées. J'ai fait le dos rond, beaucoup de rééducation pour pouvoir revenir au plus vite, en espérant que ça me laisse enfin tranquille et que je puisse enchaîner les matches. J'essaie toujours de positiver parce que j'ai la chance de pouvoir faire de ma passion, mon métier. Même si j'ai eu des moments difficiles, je suis vraiment content de retrouver enfin le groupe et le terrain.

De grands matches vous attendent...

J.M.: Je ne sais pas si j'aurai la chance et l'opportunité d'y participer, mais en tout cas je suis content d'être à disposition des entraîneurs. Les grosses échéances arrivent, ils vont avoir des choix à faire et je ne suis pas sûr aujourd'hui de faire partie des premiers choix. À moi de montrer mon meilleur visage sur les quelques occasions que j'aurai.

Comment envisagez-vous ce match au Racing ?

J.M.: Compliqué parce que le Racing revient fort. Ils ont des joueurs importants comme Sexton et Roberts qui prennent de l'assurance et qui prennent un peu le jeu à leur compte. Et quand on connaît la classe de ces deux joueurs, ça hausse forcément le niveau de l'équipe. Ils ont eu du mal à se fondre dans le moule mais aujourd'hui ils sont en pleine progression, leurs coéquipiers suivent leur chemin, et ça donne une équipe qui sera très dangereuse sur cette fin de saison. Ils ont besoin de points s'ils veulent finir dans les six premiers. J'ai lu dans la presse que c'était un peu un huitième de finale pour eux. Mais de notre côté, on espère finir en haut de tableau. On ne se cache pas, on va monter là-haut avec l'envie de ramener des points, parce qu'on en a besoin. Quand on voit le classement si serré, les deux derniers matches vont être très chauds...

" L'année du titre, on est passés par ces fameux barrages et ça nous a plutôt porté chance, donc on verra..."

Le risque d'un barrage, peut-être au stade Michelin, est à la fois excitant et embêtant...

J.M.: Oui, ça nous rajouterait un match, mais l'année du titre on est passés par ces fameux barrages et ça nous a plutôt porté chance, donc on verra... Mais si on pouvait finir dans les deux premiers, ça nous permettrait de recharger un peu les batteries si on est encore sur les deux tableaux.

Le fait que vous soyez encore qualifié en Coupe d'Europe vous rend la tâche encore plus difficile ?

J.M.: Oui, parce qu'on a deux choses à gérer, mais on a la chance comme on le répète depuis plusieurs années d'avoir un groupe étoffé et de qualité. Les coaches ont fait tourner un peu contre Castres et le rendement de l'équipe n'a pas changé pour autant. C'est un désavantage par rapport à certains qui n'ont que le championnat à jouer. Ils auront peut-être un peu plus de fraîcheur que nous en fin d'année, mais sur un match, quand on a plus d'envie que les autres, même si physiquement on est un peu en dessous, il y a toujours moyen de l'emporter.

Serez-vous vraiment à 100%, une semaine avant la demi-finale de Coupe d'Europe à Londres ?

J.M.: Je n'en sais rien, il faut demander aux autres. Moi, ça fait deux mois que je suis au frigo donc si j'ai la chance d'être sur le terrain samedi je ne vais pas me poser de questions. Il n'y a pas à penser à la demi-finale, parce que je pense que je ne la jouerai pas, donc je serai à 100% contre le Racing. Je n'espère pas qu'inconsciemment, certains seront déjà en partie sur la demi-finale, parce que sinon ça va faire comme à Brive et ça risque de faire la gueule la semaine suivante...

Julien Malzieu - 05.01.2014 - Toulouse / Clermont - 16eme journee de Top 14

Julien Malzieu - 05.01.2014 - Toulouse / Clermont - 16eme journee de Top 14Icon Sport

Contenus sponsorisés