Icon Sport

Top 14, 4e journée, ASMCA-Aviron bayonnais (55-0): Clermont s'est bien amusé

Clermont s'est bien amusé
Par Rugbyrama

Le 04/09/2013 à 20:45Mis à jour Le 04/09/2013 à 21:07

Face à une formation de Bayonne largement remaniée pour l'occasion, Clermont en a profité pour régaler son public et passer sept essais (55-0).

Mission accomplie pour l’ASMCA qui empoche le bonus offensif en s’imposant largement face un Aviron bayonnais qui avait largement fait tourner son effectif (55-0). Sept essais à la clé pour les coéquipiers de Julien Pierre, qui prennent du même coup la tête du Top 14. Il leur aura fallu 25 minutes. En moins d’une demi-heure, les hommes de Vern Cotter ont inscrit trois essais pour se mettre, si tôt dans la partie, déjà dans les clous du bonus offensif. Vosloo tout en puissance (5e), Sivivatu en force (10e) puis Nakaitaci en bout de ligne (25e) lançaient parfaitement la soirée auvergnate. Malgré quelques absents sur la feuille de match (Bonnaire, Parra, Hines, Cudmore, Rougerie, Malzieu, Stanley, Debaty...), les vice-champions d’Europe en titre n’ont donc connu aucune difficulté pour venir à bout d’une équipe de Bayonne largement remaniée (55-0). Pendant que les joueurs en forme du début de saison basque (Rokocoko, Lovobalavu et Spedding notamment) étaient laissés au repos, le duo Deylaud-Lanta alignait de nombreux jeunes. Un cadeau empoisonné, diront certains...

Triplé pour Vosloo, doublés pour Nakaitaci et Sivivatu

Car les Auvergnats ne se sont pas fait prier pour poursuivre leur récital offensif. Nakaitaci s’offrait un doublé avant la pause, une nouvelle fois servi par Fofana (33e). Vosloo l’imitait au retour des vestiaires (45e) avant d’inscrire un troisième essai personnel (51e), bonifiant le travail du pack Jaune et Bleu. Ce qui fait du flanker clermontois l’improbable provisoire meilleur marqueur d’essais du Top 14 avec quatre réalisations en autant de journées de championnat (ex-aequo avec le Castrais Garvey, le Varois Giteau et le Catalan Guitoune) ! Pour ne pas se laisser distancer, Sivivatu y allait également de son doublé juste après l’heure de jeu (63e), bien servi par un Lacrampe parfait gestionnaire des moments forts auvergnats.

Côté bayonnais, seul l’ailier Fuster, auteur de quelques percées intéressantes, s’illustrait. Une revue d’effectif cependant indispensable pour une formation qui a fait du déplacement à Brive, dimanche, une priorité. Pour la troupe à Cotter, qui a pris la tête du classement grâce à ces cinq points, le prochain rendez-vous est pris, dimanche, avec un Stade français qui l’attendra de pied ferme.

Contenus sponsorisés
0
0